lundi 4 juillet 2005

Chômage technique

Après le coup de bourre des dernières semaines, et malgré la quantité de boulot faramineuse que je dois abattre avant la fin de l'été, je me retrouve à me croiser les pouces chez moi. Je n'ai pas encore reçu le bouquin sur lequel je devais enchaîner; et le texte du guide télé que je dois faire ensuite est une version non mise en page et probablement incomplète, si bien que je n'ose pas commencer à bosser dessus. Si seulement les soldes avaient débuté aujourd'hui, au moins, je n'aurais pas totalement perdu ma journée... Mais là, le truc le plus productif que j'aurai fait c'est une lessive et ma déclaration de TVA trimestrielle.

1 commentaire:

estebàn a dit…

Il est terrible ce moment où on a rien à lire. Vient alors la sourde angoisse du vide qui envahit notre être.
Il ne reste plus qu'à relire notre livre préféré...