dimanche 3 juillet 2005

Comment j'ai raté le train pour la 2ème fois de ma vie

Jeudi soir, l'Homme et moi sommes invités à faire la fête chez des amis qui habitent un peu après Marseille, pour les 18 ans de leur fils. Comme nous apprécions beaucoup toute la famille, enfants y compris, nous acceptons malgré l'heure et demie de route pour y aller. Au moment de partir la soirée bat son plein; les ados sont en train de faire une magnifique démonstration de jonglage avec torches et bolas enflammés, et je n'ai aucune envie de m'en aller. Mais bon, il est déjà plus de minuit. La maîtresse de maison propose de nous héberger. Hélas, j'ai un train à prendre le lendemain matin; nous déclinons donc son invitation.

Vendredi matin. J'ai négligé de mettre le réveil bien que j'aie des tas de trucs à faire avant de partir. J'ouvre un oeil: 10h05. Ouh là, c'est qu'il ne faudrait pas trop traîner... Des fois que mon train ne partirait pas à midi mais à midi dix ou midi vingt, je décide de consulter mon billet.
Et en fait, ce qui part à 11h53, c'est ma correspondance. De Marseille. Parce que de chez moi, c'est à 10h15. Et je suis à poil dans mon salon, à quinze kilomètres de la gare.
"Euh... Chéri d'amour? Tu voudrais pas m'emmener à Marseille en voiture?"

Au final j'ai eu ma correspondance. Mais l'espace d'un instant, mon week-end a failli être gâché, et ça aurait été dommage parce que ce fut un très joli week-end :)

2 commentaires:

Somebaudy a dit…

Tu nous racontes la première fois que tu as raté le train, dis...

Armalite a dit…

Après une soirée de teuf sur Paris, qui s'était terminée à 5 h du mat'. Cette fois, j'avais bien mis mon réveil. Mais sans que je m'en rende compte, les AM et les PM étaient inversés. Donc il n'a pas sonné (il l'aurait fait à 9h, mais du soir), et je me suis levée après le départ de mon train.