vendredi 29 juillet 2005

"Les seigneurs de Dogtown" (4)

La bonne surprise cinéma de l'été. Ce petit film indépendant, inspiré de personnages réels, raconte l'explosion du phénomène skateboard en Californie dans les années 70. Nous sommes à Venice, dans le quartier de Dogtown. Une poignée d'ados de classe sociale "moyen moins", glandeurs et limite délinquants, adaptent des mouvements de surf sur leur planche à roulettes et créent un style nouveau, beaucoup plus agressif, qui va faire sensation dans les compétitions. Bientôt, les Z-boys se font repérer par des sponsors qui leur déroulent un pont d'or. Les trois plus doués d'entre eux vont quitter leur équipe et sacrifier sur l'autel de la gloire à la fois leur amitié et leurs valeurs.
"Les seigneurs de Dogtown" est tourné à la façon d'un documentaire qu'il est presque, puisque le scénario a été écrit par Stacey Peralta (le gars sérieux qui essaie de gérer sagement sa carrière dans le film). Dans des rôles très attachants, les jeunes acteurs crèvent l'écran - surtout Emile Hirsch qui incarne Jay Adams, le rebelle qui finira par tout plaquer pour revenir aux valeurs de la "tribu". Les (nombreux) passages de glisse sont absolument électrisants; l'atmosphère des années 70 est très bien rendue et la fin douce-amère à souhait. Quant à la bande originale, c'est tout simplement la meilleure que j'aie jamais entendue. Et l'énergie vitale qui se dégage du film est, à mon sens, totalement indescriptible.

1 commentaire:

vente a dit…

Vous avez un blog très agréable et je l'aime, je vais placer un lien de retour à lui dans un de mon blogs qui égale votre contenu. Il peut prendre quelques jours mais je ferai besure pour poster un nouveau commentaire avec le lien arrière.

Merci pour est un bon blogger.