mardi 25 octobre 2005

Naïve je suis

Après un an et demi de lutte acharnée avec deux centres des impôts pour un simple changement d'adresse, je me croyais à l'abri de toutes les tracasseries "trésorpubliquiennes" pour un bon moment.
Que nenni.
Hier je reçois un papier m'invitant à régler mille euros (rien que ça!) de taxe professionnelle avant le 31 octobre... Alors que mon statut m'exempte de la payer et que j'avais déjà fait toutes les démarches nécessaires pour que cela soit pris en compte par mon ancien centre des impôts. Mais je suppose qu'à l'heure de l'informatique, c'est beaucoup trop demander que les différents centres se transmettent les dossiers entre eux, hein... Et puis c'est tellement plus drôle d'emmerder le contribuable.

1 commentaire:

mtlm a dit…

Je crois qu'ils se disent au Trésor Public: "sans nous, leur vie doit être bien ennuyeuse."