dimanche 25 décembre 2005

Faut ce qu'il faut

J'ai essayé ma robe pour le réveillon du jour de l'an.
Si je reste debout, à jeûn et en apnée toute la soirée, y'a peut-être une chance qu'elle survive jusqu'en 2006.

Aucun commentaire: