dimanche 25 décembre 2005

Mort d'un portable

On n'a pas idée de faire des bouteilles d'eau aussi instables, dont un simple geste un peu brusque suffit à renverser le contenu sur un innocent ordinateur portable! Résutat: malgré un épongeage en vitesse supra-luminique, deux touches ne fonctionnent plus, dont la barre d'espace. Très ennuyeux pour quelqu'un qui bosse sur Word et qui était censé travailler entre les fêtes (non, je jure que ce n'était pas un acte manqué!).

Coup de fil embarrassé à l'Homme: "Je crois que j'ai fait une bêtise...". Il me dit de ramener la bête à la maison pour qu'il l'examine. Tente un coup de sèche-cheveux, puis de produit dégrippant. Pas de résultat. Entreprend alors d'ouvrir le patient avec un tournevis pour lui faire une opération à coeur ouvert de la main gauche (droite toujours HS). Moi, admirative devant cette maîtrise, cette habileté, ce petit pli concentré entre les sourcils que je trouve terriblement sexy: "Ouaaaah, mais où t'as appris à faire ça?" Lui: "Nulle part, je dévisse tout ce qui me tombe sous la main et on verra bien."

...

Donc au final, deux touches du clavier n'ont jamais pu être remontées et les trois quarts des autres ont totalement cessé de fonctionner. J'ai failli partir à la Fnac racheter un ordi portable à l'arrache, un vendredi 23 décembre à 18h30. La seule chose qui m'a retenue, c'est qu'en cas de contrôle fiscal de mes comptes, personne aurait jamais voulu croire mon histoire.

3 commentaires:

mtlm a dit…

Clavier d'ordi fixe branché à l'arrière? A march' pas?

Armalite a dit…

bah si c'est la solution que j'ai fini par adopter! ce qui m'a quand même obligée à courir chez hypermédia un samedi 24 décembr dans l'après-midi, mais on survit à tout hein....

mtlm a dit…

yep tout de même. En tous cas chapeau pour l'Homme qui dévisse tout (ne jamais dire que j'ai toujours eu le même raisonnement depuis que je fais du support, chuuuuuuut)