samedi 25 février 2006

Je hais les huîtres

Week-end déprime. L'Homme est parti hier midi (avec la voiture) en stage à Lyon. Il ne rentre que dimanche soir. Je lui ai demandé s'il voulait que je profite de son absence pour déménager. Il m'a répondu "Mais non" très gentiment et avec une totale absence de conviction. Pourquoi il refuse de me dire ce qu'il a? Je préfèrerais entendre qu'il ne m'aime plus ou qu'il a quelqu'un d'autre plutôt que de passer mon temps à me demander à quoi il pense et ce que je dois faire. Sérieusement! Pourquoi les mecs ont tous hérité du gène de l'huître? C'est quand même pas super dur d'aligner trois mots pour faire une phrase, surtout quand la personne d'en face le réclame, bordel! Si c'est juste une phase, ça ne me dérange pas trop d'attendre; si c'est un truc définitif, j'aimerais le savoir rapidement pour prendre mes dispositions pour le reste de ma vie. Cette espèce de flou artistique, ça me tue.
Du coup j'ai rien glandé depuis mercredi soir et je suis en train de prendre du retard au boulot - et probablement des kilos, moi qui étais si fière d'avoir tenu un mois sans fumer et sans prendre un gramme, car en guise de dîner je me suis acheté une tropézienne pour 4 personnes. Ca fait deux jours que je tourne en rond chez moi sans rien faire de plus productif qu'éplucher la presse mensuelle et remplir des grilles de sudoku à 4 cases de côté. Je déteste ça.

3 commentaires:

Moi a dit…

Est ce un besoin de se faire du mal ? ou encore, parceque de TON côté ça ne va plus alors tu veux que cela soit idem de l'autre côté ? Prends la Toi cette décision si c'est ce que tu veux vraiment. N'attends pas de l'autre de faire le premier (dernier) pas, si ce n'est pas son sentiment à lui.
Bref ... peu importe la décison Moi sera là ;)

Armalite a dit…

Non non je ne paranoïe pas pour une fois... Il me l'a dit que ça n'allait pas. Juste il ne veut pas expliquer pourquoi. Et c'est toujours moi qui ai pris la décision de me barrer dans mes histoires, toujours moi qui en ai assumé les conséquences aussi (peur de s'être trompée, responsabilité du chagrin de l'autre, tu passes pour la méchante auprès de tous les gens que tu connais, etc). Donc j'en ai marre je voudrais bien que ça soit un truc partagé le cas échéant.

Armalite a dit…

Non non je ne paranoïe pas pour une fois... Il me l'a dit que ça n'allait pas. Juste il ne veut pas expliquer pourquoi. Et c'est toujours moi qui ai pris la décision de me barrer dans mes histoires, toujours moi qui en ai assumé les conséquences aussi (peur de s'être trompée, responsabilité du chagrin de l'autre, tu passes pour la méchante auprès de tous les gens que tu connais, etc). Donc j'en ai marre je voudrais bien que ça soit un truc partagé le cas échéant.