samedi 1 juillet 2006

Pas de grasse matinée pour moi

Tirée du lit à 9h50 par un *#'£¤µ§* qui me téléphone cinq fois de suite (sur mon portable resté dans le bureau alors que je dors dans la mezzanine). C'est un livreur d'Ikea qui m'annonce qu'il sera là dans dix minutes. Alors qu'il était censé passer entre midi et 16h. Aaaargh. Dix minutes pour enfiler une tenue décente, me brosser les dents, me coiffer, mettre les chats sur le balcon, ranger l'ordi qui traîne dans le salon, faire mon lit et pousser les meubles qui se trouvent à l'endroit où je veux mettre ma nouvelle armoire, alors qu'il fait déjà plus de trente degrés dehors: moi j'dis que la douche va pas être superflue.

Aucun commentaire: