jeudi 9 novembre 2006

Y'a des priorités dans la vie

Après avoir bossé comme une malade ces derniers jours pour boucler le livre dont j'aurais dû finir la trad le week-end dernier, j'avais décidé de m'accorder un après-midi off et d'en profiter pour expédier quelques corvées, parmi lesquelles:
- Passer à la Poste chercher le Chrono contenant les épreuves du tome 3 de Maudite Série
- Photocopier (enfin!) l'avis d'imposition 2005 et mettre le double dans la boîte aux lettres de l'Homme
- Faire le plein du frigo à Carrefour

Je suis allée à la Poste. La photocopieuse était en panne. J'ai envoyé les trois paquets, la carte postale et les deux lettres qui devaient partir aujourd'hui. J'ai bavardé avec la gentille guichetière que j'aime bien. Et je suis ressortie en oubliant totalement le Chrono.

Puis j'ai rejoint Etre Exquis et une de ses copines dans l'un de nos deux cafés habituels. Où j'ai bu un Coca light (parce que le Coca normal est bourré de calories) et mangé une crêpe crème de marrons/chantilly (pour prendre des forces pour la suite).

Après je me suis dit que tant qu'à être au centre commercial, je pouvais bien faire un peu de shopping parce que ça faisait longtemps que j'avais pas acheté de fringues. Des vraies, celles qu'on peut porter tous les jours pour vaquer à ses occupations (= pas des minijupes à carreaux écossais larges comme une grosse ceinture). Bon OK, le bustier en dentelle noire sur fond satin crème lacé dans le dos ne correspond peut-être pas tout à fait à cette définition. Mais la petite robe en angora violet ajourée de chez Antik Batik sera parfaite seule avec des collants et des boots ou par-dessus un jean avec une ceinture un peu hippie et un T-shirt noir à manches longues dessous. Le T-shirt noir avec une tête de mort en brillants, retenu sur les épaules par des chaînettes et ouvert sur le dessus des manches jusqu'aux coudes sera pile dans le ton si je retourne à Londres un jour où il fait beau (entre le 12 et le 15 juillet, donc). Accessoirement, il ira super bien avec la microjupe mentionnée ci-dessus. Hum. J'ai peur de pas encore bien maîtriser le concept "pratique". Ah mais si mais si. Le manteau militaire style longue gabardine rouge cerise pètera sur tout. Ou presque tout. La robe en voile et dentelle noire très goth m'est trop grande en 38, bizarre. Depuis ma pesée de la semaine dernière, ça m'étonnerait que j'ai perdu beaucoup de poids - nonobstant l'activité physique inaccoutumée que j'ai déployée ce week-end. Et il ne reste de 36 qu'en gris, que je n'aime pas. Tant pis.

Bon ben c'est pas tout ça mais je commence à être chargée et il se fait tard. Je regagne ma voiture.
Oubliant totalement d'acheter à manger.

1 commentaire:

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.