jeudi 27 avril 2006

La honte

En ce moment quand je suis trop triste, je bois. (Bah oui, je me drogue plus et je fume plus, il ne me reste que ça comme vice compensateur... Ah dans le temps y'avait aussi un truc qu'on appelle le sexe mais apparemment j'inspire plus personne et j'ai pas pratiqué depuis si longtemps que j'ai probablement oublié le mode d'emploi.)

Donc, samedi dernier chez Autre Moi, après un coup de fil tristouille avec l'Homme, j'ai descendu méthodiquement: 5 whisky-coca, 2 grands gobelets de vin rouge et 3 ou 4 grands gobelets de champagne. Moi qui suis toute gaie au bout de deux-trois verres de vin d'habitude.

Le résultat a été à la hauteur de la dose ingurgitée. J'ai le souvenir (hélas très clair) d'avoir, dans l'ordre: jeté une bouteille à la tête d'Autre Moi parce que je trouvais qu'elle racontait des conneries, fait une leçon de morale absolument déplacée à la même Autre Moi qui a été bien gentille de pas me jeter dehors séance tenante en me demandant de quoi je me mêlais, raconté des détails de ma vie qu'il aurait vraiment mieux valu passer sous silence, éclaté en sanglots et pleuré sur mon sort telle la grosse nulle pathétique que je suis.

M'enfin j'ai eu ce que je voulais: une gueule de bois tellement carabinée, le lendemain, que pendant vingt-quatre heures j'ai pensé à rien d'autre. J'étais encore un peu vaseuse lundi matin au moment de reprendre le boulot, c'est dire. Et tellement honteuse que j'ai pas osé montrer mon museau sur AIM depuis.

dimanche 16 avril 2006

De la chance dans mon malheur

J'ai un Etre Exquis prêt à m'aider à déménager, à rendre mon appart habitable, à me servir de taxi et à me sortir le soir.
J'ai des parents qui ont proposé de me recueillir chez eux si je ne supportais pas de rester seule chez moi.
J'ai une soeur avec qui je m'entends merveilleusement bien et chez qui je peux aussi me réfugier si je veux changer d'air.
J'ai une Autre Moi avec une oreille et un canapé rouge toujours disponibles.
J'ai un Kris qui sait qui je suis et qui me trouve quand même pas totalement bonne à jeter.
J'ai un boulot assez prenant pour me faire oublier mes soucis 7 ou 8 heures par jour, et assez bien rémunéré pour n'avoir pas en plus à me débattre avec des problèmes matériels.
J'ai une mentalité de survivante.
Mais là tout de suite, j'ai surtout un énorme sentiment de gâchis et un gros mal au coeur.

Liquide et gazeux

Dîner d'hier soir: la conversation la plus triste de toute ma vie, une clope, trois whisky-coca, une double dose de somnifère.

mercredi 12 avril 2006

Calculez votre valeur en dollars

Fascinant et effrayant...
www.humanforsale.com

Mes résultats perso:
Gender: Female $135,000
Age: 35 $20,000
Ethnicity: White/Caucasian $130,000
Height: 5'2 $0
Weight: 135 lbs. $10,000
Body Type: Overweight ($20,000)
Hair Color: Brown $5,000
Eye Color: Brown $1,000
Handed: Right $5,000
Body Hair: A Little Hairy $15,000
Shoe Size: 6 $5,000
Bald: No $0
20/20 Eyesight: No $0
Bra Size: NA $0
Cavities: 1-2 $1,000
Athletic Ability: Below Average $10,000
Attractiveness: NA $45,000
IQ: 140 $157,535
SAT Score: NA $0
HS GPA: 3 $22,500
Education: Graduate Degree $45,000
Bilingual: Yes $10,000
Income: NA $25,000
Profession: Arts/Entertainment/Publishing $0
Alcohol: Occasionally $0
Smoker: No $15,000
Pot: No $10,000
Drugs: No $10,000
Exercise: Seldom $2,500
Divorced: Yes ($25,000)
Comitted Felony: No $15,000
Watch Television: Occasionally $5,000
Sexuality: NA $25,000
Style: Above Average $55,000
Artistic: Above Average $45,000
Sense of Humor: Excellent $65,000
Addictive Personality: Yes ($15,000)
Give to Charity: Yes $25,000
Adult Content: Never $0
Gamble: Never $0
Multiplier x2
Total: $1,659,070

lundi 10 avril 2006

Après le lézard de la semaine dernière...

Hier soir, une chauve-souris s'est introduite dans la maison. Dont la porte était fermée à clé et les volets tirés. La seule ouverture existante, c'était une chattière de 15 cm de large avec un rabat plastique et une vitre à peine entrebâillée derrière.
Ou bien je vis dans un sketch de Bigard, ou bien c'est encore un coup de Casse-Couilla.

J'adore vivre à la campagne. En intérieur ville, j'ai jamais rien vu de plus intéressant comme bestiole que quelques malheureux cafards.
...Et les familles entières de souris avec lesquelles je partageais mon studio de la rue Gramat à Toulouse. C'est ma faute aussi: quelle idée d'habiter au-dessus d'un resto mexicain. Quand ce n'était pas la musique qui me tenait réveillée la nuit, c'était le bruit des souris courant dans l'obscurité autour de mon matelas posé à même le sol. Une fois j'ai pété les plombs et fui mon appart à 2 heures du matin.
...Dans le même ordre d'idée, j'allais oublier l'énorme rat que j'ai vu filer derrière le micro-ondes de mon premier logis conjugal, rue André Clément à Nantes (bah oui, je balance). Jusque là, j'avais toujours détesté les chats. Ce rat m'a convaincu de laisser le Breton adopter un gros matou rayé qu'il nourrissait en cachette depuis des semaines. Après, ça n'a plus arrêté: un deuxième gouttière, deux Sacrés de Birmanie, un Somali, un troisième Sacré de Birmanie, et aujourd'hui Casse-Couilla.
La boucle est bouclée.

Pour le titre de l'anniversaire le plus foireux de l'année, je repasserai

Jean Claude a 50 ans aujourd'hui.
Son père est mort cette nuit.
Comment manifester son soutien dans un moment aussi pénible quand on vit à 700 km de distance?

samedi 8 avril 2006

Le village des Enfoirés

J'y crois pas.
J'ai raté la rediff du concert des Enfoirés.
C'est la première fois que ça m'arrive. Ca m'apprendra à acheter Télé 7 Jours que pour les potins people. J'avais même pas vu que c'était hier soir. Après "Médium", j'ai zappé pour voir ce qu'il y avait sur les autres chaînes histoire de pas me taper "Femmes de footballeurs"... Et je suis tombée sur les deux dernières chansons. J'étais : total dépitée.
D'un autre côté, je trouve qu'à force d'agrandir sans cesse la troupe, le spectacle perd un peu de sa magie. Plus de Vanessa Paradis, et à la place, un paquet d'artistes que je n'aime pas, dont un mannequin et des comiques qui feraient franchement mieux d'interpréter des sketches entre les chansons au lieu de s'obstiner à chanter eux-mêmes. Muriel Robin, par exemple. Je sais que c'est la maîtresse de cérémonie et qu'elle doit vouloir se faire plaisir, mais même avec quinze kilos de moins, elle a toujours pas de voix.
Au final, je regrette surtout d'avoir loupé l'unique occasion annuelle de voir JJ Goldman à la télé maintenant qu'il a arrêté sa carrière.
...Et je regrette aussi, bien sûr, que vingt ans après leur création, les Restos du Coeur demeurent une institution indispensable. Dans un pays riche comme le nôtre, c'est vraiment honteux.

jeudi 6 avril 2006

Suggestion pour agrandir le trou de la Sécu

Armalite: ah tiens dans les trucs que je fais pour me changer les idées
Armalite: y'a : du shopping sur ebay
Armalite: mon placard commence à ressembler à une succursale cop copine
LaContradiction: arf
Armalite: nan mais ça pourrait être pire
Armalite: ces fringues-là au moins je les porte
Armalite: et l'avantage
Armalite: c'est que si je me retrouve célib
Armalite: je peux sauter l'étape : me refaire une garde-robe
Armalite: me restera qu'à passer chez le coiffeur pour changer de tête
LaContradiction: ah y'a une étape comme ça ?
Armalite: chez les fifilles, oui
LaContradiction: ah j’connais pas
Armalite: (ou vaudrait-il mieux miser sur un chirurgien esthétique?)
LaContradiction: (arrête tes conneries)
Armalite: bah je blaguais
Armalite: en fait c'est pour ça que j'ai vu mon ex hier soir
Armalite: en plus de sa conversation délicieuse
Armalite: ce garçon me regarde encore comme si j’étais la sœur jumelle de Catherine Zeta-Jones
Armalite: ça fait du bien à la self estime
LaContradiction: la classe !
Armalite: donc je suis toujours triste
Armalite: mais je me trouve plus physiquement répugnante
Armalite: mon ex devrait être remboursé par la sécu
Armalite: (ou au moins le resto que je lui ai offert pour le remercier)
LaContradiction: fais-toi faire des feuilles maladies
Armalite: hum il est entrepreneur ça va faire chelou

Interlude bonne humeur

Pour distraire les automobilistes coincés dans un bouchon en début de soirée, sur l'artère principale d'une ville de province: prenez deux trentenaires sur leur trente-et-un, mettez-les dans un Land Rover couvert de boue, baissez les vitres, montez le son du lecteur de CD et faites-leur brailler à fond "Les yeux d'Emilie" de Joe Dassin. Succès garanti.
Accessoirement, ceci est une bonne recette pour faire oublier son moral en berne à une des protagonistes de la scène... pendant au moins cinq minutes. Néanmoins, une fois rentrée chez elle l'estomac plein de bouffe indienne, elle s'endormira quand même de son côté du lit avec une grosse boule dans la gorge, et se réveillera quand même seule dans le lit en question, en pleurant.

lundi 3 avril 2006

Petite joueuse

Hier après-midi en rentrant de chez mes parents je me suis écroulée sur le canapé pour une sieste récupératrice. Tout ça pour un whisky-Coca et trois verres de rouge (OK: plus une assiette pas bien grosse et sans Harissa du couscous de ma mère). Petite joueuse que je suis.