mardi 28 août 2007

Season's end

Mes babouches blanches commencent à semer leurs paillettes dans tout l'appartement. Les nectarines jaunes même mûres à point ne m'inspirent plus qu'un soupir de lassitude, tout comme mes sempiternelles salades de tomates, concombre, maïs, avocat, thon, feta, roquette. Mon Carrefour est envahi de familles hystériques en quête d'un protège-cahier mauve qui n'existe pas. Il est de nouveau possible de déjeuner sur la place du village sans avoir réservé une table à l'ombre des platanes et des parasols Casanis. La grosse dame de la Poste qui m'appelle par mon nom et n'est jamais trop regardante sur ce que je fais passer en lettre est rentrée de vacances. Je viens de m'acheter une robe Cop Copine de mi-saison avec un imprimé soucoupe volante sur eBay. J'ai envie de recommencer à porter du maquillage et du parfum, des manches longues et des chaussures fermées.
Pas de doute: même s'il fait encore 40° dehors, l'été touche à sa fin.

3 commentaires:

Poulpy a dit…

On peut dire qu'il y a une fin quand il n'y a pas eu de début ?

ARMALITE (a.k.a "The Moody Monster") a dit…

Bah y'a pas eu de début à Bruxelles mais ici on a eu un été normal...
L'an prochain, c'est promis, je partage votre misère ^^

Isidora Trou a dit…

Moi aussi, je me sens très in the mood for la rentrée.
Et c'est bien dommage d'avoir déjà 32 ans, sinon je me serais même offert un joli cartable.