dimanche 23 décembre 2007

...Parfois, de manière assez rapprochée

Toujours ce fameux dernier vendredi avant la Noël. Pour nous remettre de nos émotions suite à "l'incident Coca", Hawk et moi décidons d'aller faire un tour, lui à sa salle de sport, moi chez Filigranes. Au moment de refermer la porte de l'appartement derrière nous, Hawk réalise qu'il a oublié son téléphone portable (dit GSM en Belgique, je le rappelle pour les lecteurs français qui n'auraient pas suivi) à l'intérieur. Il rentre, me laissant seule sur le palier glacial de l'immeuble.
Une minute s'écoule. Puis deux. Puis trois. Ce garçon est décidément très mal organisé. Ce n'est quand même pas bien difficile de ranger ses affaires toujours au même endroit! Mais dans ma grande mansuétude, je ne manifeste aucune impatience malgré le petit nuage blanc qui se forme devant ma bouche chaque fois que je respire (ai-je mentionné qu'il fait un froid de canard à Bruxelles en ce moment?).
Hawk finit par ressortir, l'air dépité.
- Bon ben j'le trouve pô.
Moi, charitable:
- Tu veux que je le fasse sonner?
Et plongeant la main dans mon sac, j'en sors un Nokia.
Le sien.
Que j'ai embarqué par erreur à la place du mien, toujours en train de sécher sur la table de la cuisine suite à "l'incident Coca".
La chance que j'ai dans cette affaire, c'est que ça fait tellement marrer Hawk qu'il ne m'en veut même pas.

Aucun commentaire: