mardi 8 janvier 2008

Chère Carla,

Longtemps, tu as représenté pour moi l'idéal féminin, une inaccessible perfection vaguement culpabilisante. Non contente d'avoir des jambes interminables, une silhouette de liane, une grâce féline et les yeux de chat qui allaient avec, tu possédais cette élégance naturelle, ce côté aristo bohème pour lequel j'aurais vendu mon âme au diable. Pire encore: tu étais cultivée, intelligente, pleine d'humour et pas prétentieuse pour deux sous. Et puis tu avais cette voix un peu cassée que je trouve atrocement sexy. Quand tu as sorti ton premier album d'auteur-compositeur-interprète, je l'ai écouté en boucle pendant des mois, me pâmant sur le nouveau talent qui venait s'ajouter à une palette déjà insolemment bien fournie.
J'aimais tout de toi, notamment ton attitude de croqueuse d'hommes qui s'assume. Et quels hommes! Tu aurais pu aligner les bellâtres décoratifs à la Arno Klarsfeld, mais tu as su varier les plaisirs: une rock star, un célèbre réalisateur, un ex-Premier Ministre, deux philosophes père et fils de surcroît... Tu parlais de tes conquêtes d'une façon si mutine et maligne qu'il était impossible de t'associer une de ces vilaines épithètes dont on use souvent pour désigner les femmes qui ont le toupet de se comporter avec la même désinvolture que les hommes.
Puis il y a eu ce choc impensable, au détour du rayon presse de mon Delhaize. Ces photos infâmantes qui ornaient la couverture de tous les magazines people, et même de quelques autres. Toi et le nabot tant haï! Comment était-ce possible? Mon premier sentiment, je l'avoue, a été la vexation: moi qui suis toujours si bien informée des faits et gestes des célébrités, j'en étais encore à croire le Petit Nicolas avec Laurence Ferrari. A la stupeur initiale a succédé la consternation. Carla! Après quarante années de sans faute absolu, comment as-tu pu te laisser aller à une alliance d'une telle vulgarité - toi, une femme de gauche et de goût!
Pour me consoler, je me suis dit que ça allait te passer très vite, que ce n'était qu'une tocade supplémentaire sur une liste déjà longue, une manière de t'encanailler en te frottant à l'Ennemi. Et voilà qu'aujourd'hui, Chafouin Premier déclare qu'il songe à t'épouser en secret! Carla, dis-moi que ce n'est pas vrai! Dis-moi qu'en réalité tu es une Mata Hari à la solde du PS, envoyée pour lui briser le coeur, le rendre fou de chagrin et le faire destituer de ses fonctions! Dis-moi que tu ne t'apprêtes pas réellement à sacrifier ta liberté et ton incomparable perfection à cette incarnation du Mal sapée Armani!
Signé: une fan au dernier stade de l'incrédulité et du désespoir.

8 commentaires:

Rrrr a dit…

je crois que j'aurais pu écrire la même chose..
si je savais mettre par écrit mes pensés, et si je savais écrir tout court ^^
huhu..
enfin ca reflete tout à fait ce que je pense en conclusion :)

Moi a dit…

L'amour rend aveugle

ou encore

le coeur a ses raisons que la raison ignore.


J'avoue avoir été, non pas choquée mais très surprise.

Mais un président à sa collection ... lol

ARMALITE a dit…

Oui non mais c'est bon là il y est dans sa collec elle peut le plaquer maintenant! Elle a genre douze mille couv de mags pour prouver qu'elle a été avec lui.

Phil H a dit…

Mais en vrai, qu'est-ce que ca peut bien te foutre avec qui elle couche ?

ARMALITE a dit…

Avec qui elle couche, rien. Avec qui elle se prête à une pure guignolade pour faire oublier que Sarko est en chute libre dans les sondages et n'a - comme tous ses prédécesseurs d'ailleurs - pas tenu grand-chose de ses belles promesses à part celles que je trouvais les plus iniques... Ben, ça m'emmerde.

ARMALITE a dit…

Et pui sniveau intégrité de mes idoles, Carla avec Sarko, c'est comme si, je sais pas moi, Leonard Cohen sortait un duo avec le Klub des Loosers.

M.Poppins a dit…

N'est-ce pas tout simplement un de ces couples arranger pour faire parler d'eux afin qu'on oublie un peu de regarder les autres choses les concernants ?

Tu dis toi même que Sarko est en baisse dans les sondage... ;)

Pour moi c'est Michaël Jakson et Presley cette histoire... Peut-être parce que j'aime un peu trop les histoires de complot... ou peut-être parce qu'effectivement en focalisant les gens sur ses histoires de fesses, on le laisse tranquille avec le reste...

Telle a dit…

Tout pareil que toi... L'album que je connais par coeur et que je ne peux plus écouter...