mardi 22 janvier 2008

Last night a Massum saved my life

Le dos mis en compote par un futon, ça ne vous incite pas précisément à bondir du lit aux aurores avec une mine radieuse et des bisous aux lèvres. Non, ça vous pousse plutôt à vous détourner en grommelant quand votre amoureux essaie de vous embrasser pour vous dire au revoir - et à vous rendormir jusque vers 10h30, moment auquel vous vous levez enfin en pestant contre vos articulations rouillées et votre journée déjà à moitié foutue.
En même temps, les vrais bons matelas ne sont pas donnés et les priorités financières se multiplient en ce début d'année. Changement de mutuelle, déménagement sur Bruxelles, voyage à Prague... Vous me direz qu'entre la Wii, ses jeux et ses divers accessoires, nous avons largement dépensé de quoi changer de lit. Oui mais bon, il fallait bien que quelqu'un se dévoue pour sauver la planète envahie par les Lapins Crétins. Et ces héros, c'est nous. Surtout n'hésitez pas à nous ériger une petite statue dans un coin discret quans vous aurez cinq minutes à perdre.
Hier soir donc, nous nous apprêtions à passer une nouvelle nuit désagréable quand Hawk a eu une idée de génie. C'est fou ce que ça peut être motivant de m'entendre chouiner. Jugez-en donc par vous-mêmes:


Deux matelas l'un sur l'autre. Même si le second, fraîchement rajouté, est plus fin que le premier, il suffit à amortir ma cambrure quand je dors sur le dos et le renflement de ma hanche lorsque je suis allongée sur le côté. Hawk est un héros.
Par contre, il va falloir rapidement nous rendre chez Ikea pour remédier à ce léger problème:

Aucun commentaire: