samedi 5 avril 2008

Sitôt arrivée, sitôt repartie

L'aventure bruxelloise s'achève ici.
Le blog "Moody & Cookie" également.
Merci à tous ceux qui nous ont suivis.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

What's happened ??

Depressif man a dit…

Qu'est-ce qui se passe Mme Armalite.
Pourquoi vous arretez tout ?
Me dite pas que vous avez rompus avec Hawk ?
Libéllés: blog et rupture ?
Qu'est-ce qui vous arrive ?
Je part chez ma maman cet apres midi alors pendant deux semaine je ne pourrais venir vous lire. J'espere que tout va bien.
Sirlava, toujour fous de vous ^^
Bonne vacances

M.Poppins a dit…

Ne laissez pas la passion qui vous a unie vous séparer...

Avec deux tempéraments comme les vôtres il faut prendre du recul, apprendre à mettre de l'eau dans son vin... c'est un long apprentissage que de passer au-delà des craintes et de toutes les choses difficile du quotidien.

Il y a forcément des "données" que nous, pauvre lecteur, n'avons pas... mais à te lire et à lire l'évolution et les changements radicaux de mtlm, vous ne vous faites pas que du mal... pensez à tout le bien que vous êtes ensemble...

Je crois encore en vous...

Lk. a dit…

Ah mais merde.

( des bises, je me sens d'humeur familière. )

Moëlleuse a dit…

Tout à fait égoïstement je trouve que le rupture ici est très triste. Vous représentiez à mes yeux qquechose qui disait que la vie en couple sans gommage des personnalités respectives est possible.
Je te souhaite de surmonter le choc.
En espérant que tu laisseras de quoi te retrouver ailleurs (adresse, autre blog...)
Bien à toi

Valérie a dit…

je lis tous les jours ce blog.
Ce post est trop court pour en dire si peu.

ça ne serait pas un poisson d'avril du 5 ? (en espérant ne pas me tromper)

ARMALITE a dit…

Dépressif man: si tu continues à m'appeler Madame, je ne vais pas tarder à me fâcher ^^
M.Pops: en effet, il "manque" certaines données cruciales et pas nécessairement banales ni faciles à gérer. Mais crois-moi, on lutte :)
Moëlleuse: il n'a jamais été question d'arrêter mon blog à moi, et il n'en sera probablement jamais question quelles que soient les circonstances. Ca me fait trop de bien d'écrire ici, surtout quand ça va mal!
Anonyme et Valérie: comme ça n'implique pas que moi mais aussi mon chéri dont la plupart de mes lecteurs visitent également le blog, je ne donnerai pas davantage de détails. Je pense qu'on exhibe déjà suffisamment nos vies par ailleurs :)Cela dit, je ne fais jamais de poisson d'avril. Je laisse ça à mon dentiste (ce monstre).