dimanche 27 avril 2008

Wii Fit: l'heure de vérité

D'abord, quelques tests pour situer ma condition physique. Ca commence bien: mon centre de gravité est placé de manière quasi-parfaite, 50,2% à droite et 49,8% à gauche. Je sens que ce jeu va me plaire. La pesée, maintenant. Je ne me fais pas d'illusions: je sais que mon IMC doit taper dans les 26 et quelques. "Vous êtes en surpoids", m'annonce la balance board. Le dernier mot est écrit en rouge pour bien signifier que c'est GRAVE. Oui, bon. Maintenant, mon âge Wii Fit. Comment ça, 44 ans??? J'en ai 7 de moins et je suis dans une forme qui me paraissait honorable il y a encore cinq minutes. Hawk est mort de rire. Il déchante assez rapidement quand, son tour venu, le verdict tombe: IMC supérieur à 27 et âge Wii Fit 46 ans, soit 8 de plus que son âge réel. Alors qu'il fait du sport deux à trois fois par semaine. Je suis vengée. Tout de même, nous avons payé 90 euros pour nous faire insulter par une machine. Pas de doute, nous sommes masos. Mais nous ne devons pas être les seuls, vu les ruptures de stock massives sur le jeu dès le lendemain de sa sortie.

"Etant donné que vous êtes en surpoids, ce serait peut-être une bonne idée de faire de l'exercice pour ramener votre IMC à un chiffre correct", nous dit la balance board. Elle ne rajoute pas "espèce de gros lard", mais elle le pense si fort que nous l'entendons. En même temps, nous n'avons pas acheté le jeu pour le laisser dans un placard, donc allons-y: fixons-nous des objectifs de perte de poids et attaquons l'entraînement.

Quatre activités sont proposées: aérobic, gym, équilibre et yoga. L'aérobic, ça va peut-être faire un peu violent pour une première fois, et je n'ai pas hyper envie de courir sur place dans mon salon. Essayons la gym. Je tombe de la balance board au premier exercice; je n'arrive même pas à débuter le second (les pompes et moi, ça a toujours fait deux); le troisième est ridiculement facile et je ne retire aucune gloire de mon bon score; le quatrième me donne enfin l'occasion de triompher: 100 points et la mention "abdominaux d'acier", mwa ha ha; quant au cinquième, c'est le développé, un vieux classique des salles de muscu qui ne me pose pas vraiment de problème. Bilan global: j'ai une trèèèès grosse marge de progression sur certains exercices, mais je pense qu'en les répétant régulièrement et en augmentant petit à petit le nombre de répétitions, je ne devrais pas tarder à voir des résultats.

Testons maintenant les jeux d'équilibre. Au foot, mon Mii n'est pas très réactif; je laisse passer pas mal de ballons et prends plein de baskets dans la figure. Score: 18 points à la première tentative, 29 à la seconde. Hawk se moque. Dix minutes plus tard, il fait respectivement 6 et 18 points. Who's laughing now? Au parcours de ski, je loupe 7 portes à la première tentative et 2 à la seconde. Hawk se re-moque. Et re-fait des scores pire que les miens une fois son tour venu. Non, sa cheville pourrie et mes X années de danse classique ne constituent en aucun cas une explication et encore moins une excuse.

Il me faut quelques essais pour trouver la bonne position de saut à ski; mine de rien, elle doit finir par bien muscler les cuisses. Le jeu de billes est fun et j'arrive au niveau 5 sans trop galérer (par contre, il me manque toujours une demi-seconde pour le terminer, aaargh!). En funambule, je boucle le parcours à ma deuxième tentative avec seulement 2 centièmes de marge sur le chrono, ouf! Bilan de la catégorie: des exercices amusants et d'autres beaucoup moins; les différents niveaux de difficulté doivent les rendre assez efficaces à long terme.

Le yoga, j'en ai fait un peu il y a... pfiou, longtemps. J'ai encore de beaux restes et, toute fière de mon titre de "yogi" décerné par le jeu, j'exécute une petite danse de la victoire sur la balance board. Mais Hawk passe après moi; il fait les positions de travers et il en oublie de pratiquer la respiration abdominale; pourtant, il obtient de meilleurs scores que moi sur certains exercices. La machine, bien que sophistiquée, ne peut pas prendre en compte tous les paramètres. Je pense que sur le yoga notamment, le jeu peut créer des défauts de posture assez fâcheux, voire nuisibles.

Ce petit défaut mis à part, je suis conquise par la Wii Fit. C'est un très bon moyen de pratiquer une activité physique amusante et variée, à son rythme et surtout, sans sortir de chez soi. En plus, le suivi précis des progrès techniques et de la courbe de poids semble super motivant. Autrement dit, c'est LE truc que j'attendais depuis des années. Je n'aurai donc aucune excuse pour ne pas en faire régulièrement. D'autant que là, Hawk est en train de danser en slip mauve au milieu du salon parce qu'il vient de réussir le parcours à ski, et rien que ça, ça devrait suffire à me motiver pour pousser les meubles tous les soirs.

Aucun commentaire: