dimanche 3 août 2008

Facebook: en être ou pas?

CONTRE:
- Je n'aime pas faire comme tout le monde.
- Je passe déjà bien assez de temps sur internet.
- Je n'ai a priori l'utilité d'aucune de ses fonctions mirobolantes.
- Je ne suis pas du tout certaine d'y trouver les gens qui m'intéressent (hormis ceux qui essaient de m'attirer dessus et avec lesquels j'ai donc déjà d'autres moyens de communication).
- La course au nombre d'amis, je trouve ça d'un ringard...

POUR:
- Je suis curieuse; l'idée de savoir ce que mes contacts sont en train de faire me plaît bien.
- Tant qu'à rester le cul collé sur ma chaise de bureau de toute façon, autant ajouter un peu de variété dans le tryptique Google Reader/mon blog perso/le forum de mon éditeur sur lequel je clique en boucle.
- Franchement, j'aimerais localiser un certain nombre de gens de mon passé pour leur jeter à la figure combien je suis belle riche heureuse aujourd'hui. J'ai toujours eu ce fantasme de tomber un jour sur Véronique T. à la caisse de Carrefour. Une cliente serait en train de l'engueuler parce que ça ne va pas assez vite; elle aurait les yeux cernés, peut-être un bouton d'herpès sur la lèvre et un vilain pull en acrylique sous sa blouse. La star du tennis de notre collège l'aurait épousée et plantée avec trois marmots; son dernier copain en date lui aurait piqué ses économies avant de la quitter pour une fille plus fraîche - non sans lui laisser une petite MST en souvenir.
...Vous ne me trouvez pas charitable? Vous ignorez l'enfer que Véronique T. m'a fait vivre pendant mes années de 4ème et de 3ème. Après, je suis partie en seconde et elle en CAP, je crois. Depuis, je rêve d'une réunion d'anciens élèves comme les Américains en organisent régulièrement. Pendant la soirée, j'enchaînerais les allusions subtiles à mes nombreux voyages dans des pays lointains, à ma double vie entre Bruxelles et le Midi de la France, à mon boulot génial, au montant de mes revenus annuels, au nombre de paires de chaussures de créateur qui dorment dans ma garde-robe, et surtout à mon amoureux qui me traite comme une princesse. Mesquin? Peut-être. J'aime que mes ennemis me jalousent (et que mes amis me couvrent d'adoration et de bisous comme il se doit).
(Rien de trop ostentatoire hein.)
(Eventuellement une petite statue s'ils insistent, mais quelque chose de modeste.)
(Dix ou douze mètres maximum.)
(Et pour le matériau, surtout pas d'or jaune tape-à-l'oeil. Du platine me suffira.)
Hum. Bref. Tout ça pour dire que j'hésite à me créer un profil Facebook.

15 commentaires:

JF a dit…

C' est le dilemne auquel nous devons tous faire face... j' ai finalement craque, car j'avais besoin - pour des raisons professionnelles - d'etudier le modele facebook et de voir comment ils gagnaient quelqu'argent... [la en general, mes potes sont ecroules; du style : " wahahahahaha, sur facebook pour le boulot, quelle excuse minable"] Meuh, non; juste la verite nue... Je digresse, ok.

Bref, apres 2 mois, je dois dire que j'ai retrouve un ou deux vieux potes, mais que globalement, facebook prends du temps et la plupart des choses qu'on my envoie sont des invites a des groupes proches du debile ou des application remplies de tests a la con (apres le 3e, ca fait chier)...

Qui plus est, j'ai aussi ete vicitme de spam politique; F. Daerden se reclamant de mes amis!

Enfin, cerise sur le gateau, ce que je DETESTE sur Facebook : ses conditions generales, et en particulier, le passage - en tout petit noye dans le reste - qui dit que tout ce qu'on uploade comme contenu est la propriete de Facebook (photos, textes, ...). C'est du vol de propriete intellectuelle, point barre...

En resume, c'est un peu sympa, mais on vit - tres bien - sans...

Poulpy a dit…

Rien que pour faire sa race à Véronique T, ça vaut la peine

ARMALITE a dit…

JF: mmmh ce que tu dis sur la prorpiété intellectuelle ne me plaît pas du tout, et ça m'étonne que mon chéri ait passé dessus quand il a créé son propre profil... D'habitude, il est plus regardant avec ce genre de chose... Chouchou, tu en dis quoi?

marie à tout prix a dit…

Je rêve de rencontrer Cecile S pour les mêmes raisons ;-))

abFab a dit…

Marrant ça, comme on ne pense jamais à la préservation de sa vie privée. L'inscription sur ces sites (myspace, facebook) c'est avant tout céder gracieusement tout un pan de sa vie privée à des publicitaires. Je ne dis pas que c'est une raison suffisante pour fuir ce type de site (après tout chacun est libre d'estimer sa vie privée à la valeur qu'il le souhaite, y compris à rien du tout), mais ça devrait faire partie des arguments de bases de la catégorie "contre"... or curieusement ça n'apparait pratiquement jamais quand les gens se posent la question d'y aller ou non.

ARMALITE a dit…

AbFab: écoute, jusqu'à ce que JF m'en parle, je l'ignorais. Ca me donne effectivement à réfléchir.

JF a dit…

Voic la partie en question, tels que sur http://www.facebook.com/terms.php

Ils l'ont un peu assoupli, mais je n'aime toujours pas le fait qu'ils puissent copier, revendre, etc... tout contenu que je poste sur le site. [voir en gras]

Si par hasard, j'avais un coup de genie, hein! :-D

Et comme toute bonne boite americaine, je suis convaincu qu'en cas de souci, une armee de juristes equipee d'attaches case en croco sont prets a me faire la peau...

When you post User Content to the Site, you authorize and direct us to make such copies thereof as we deem necessary in order to facilitate the posting and storage of the User Content on the Site. By posting User Content to any part of the Site, you automatically grant, and you represent and warrant that you have the right to grant, to the Company an irrevocable, perpetual, non-exclusive, transferable, fully paid, worldwide license (with the right to sublicense) to use, copy, publicly perform, publicly display, reformat, translate, excerpt (in whole or in part) and distribute such User Content for any purpose, commercial, advertising, or otherwise, on or in connection with the Site or the promotion thereof, to prepare derivative works of, or incorporate into other works, such User Content, and to grant and authorize sublicenses of the foregoing. You may remove your User Content from the Site at any time. If you choose to remove your User Content, the license granted above will automatically expire, however you acknowledge that the Company may retain archived copies of your User Content. Facebook does not assert any ownership over your User Content; rather, as between us and you, subject to the rights granted to us in these Terms, you retain full ownership of all of your User Content and any intellectual property rights or other proprietary rights associated with your User Content.

JF a dit…

AbFAb : c' est pourquoi je ne poste quasi rien de trop personnel sur facebook, etc...

Il faut dire que meme si l'on est tenu de lire les T&C's avant de s'inscrire, elles sont souvent
a) rebarbatives
b) compliquees
c) tres longues
d) rarement traduites en francais

Attention, plusieurs reponses ci dessus peuvent etre correctes... :-)

ARMALITE a dit…

Merci beaucoup pour ces précisions.

Si jamais je me décide à créer un profil, je veilerai donc à n'y inscrire que le strict minimum.

Poulpy a dit…

Comme tout le monde, je n'ai pas lu les conditions générales.

En même temps, je ne suis pas sûre que facebook voudrait se faire du fric sur mes photos de guindailles/voyages

Mais on est jamais trop prudent...

ARMALITE a dit…

Même si le principe n'est jamais mis en pratique, il est abusif et me dérange.

abFab a dit…

@ JF : "c' est pourquoi je ne poste quasi rien de trop personnel sur facebook"

Certes mais en même temps, le but de ces sites c'est quand même de lier les gens par affinités. Si tu t'inscris mais que tu ne dis rien, ton inscription ne sers pas à grand chose. Par contre dès que tu dévoiles tes passions, tes centres d'intérets, ta localisation.. hop direct dans les bases de données des agences de pub. Ce qui alimente le marché du marketing ciblé, et permet d'alimenter la spirale (que, pour ma part je trouve très dangereuse, mais ce n'est que mon avis) des techniques toujours plus pointues de traçage et de fichage mercantile de la population.
Après, évidemment, libre à tout un chacun de décider quelle espace de sa vie privée il est pret à ceder au merveilleux monde de la publicité pour pouvoir utiliser quelques gadgets labellisé 2.0.
En ce qui me concerne c'est zéro (mais bon je passe certainement à côté de choses merveilleuses ;-))

Christophe a dit…

J'en dit que je n'uploade rien sur facebook. J'uploade sur des sites tiers (flickr, typepad) protégés par creative commons. Dans facebook même parait un lien vers le site externe.

A vrai dire, je suis sur facebook pour regarder et non pour faire. Je n'y écris rien, je regarde les albums des autres, je compare mes lectures et mes goûts ciné avec mes amis. Je maile parfois et je chatte là parce que tout le monde a déserté msn. Je commente les divers posts, comme je commente les blogs des autres, c'est à dire peu.

J'ai refusé le fun wall, j'ai tenté le jeu de baston zombie qui m'a lassé dès la deuxième attaque, je n'achète personne, je n'offre aucun cadeau. J'ignore toutes les notifications et les défis qui ne mènent nulle part.

J'ai rejoint des groupes intéressants car hyperspécialisés (les fans hardcore de Lone Wolf and Cub où j'ai appris plein de chose) et j'ai superbement nié les groupes concepts genre "les ceusses qui voulaient dire quelque chose mais finalement pas".

Le calendrier des événement est utile pour voir qui va où; ce qui revient presque à dire que l'utilité unique de facebook, c'est de croiser les gens IRL.

Professionellement, il peut éventuellement jouer un rôle (réunir présentation de personnes, groupes de travail, calendrier, etc). Perso je préfère utiliser les applis google, dont le réseau social concurrent est en train de se mettre en place.

M.Poppins a dit…

J'ai eu la mal chance d'une mauvaise expérience suite à de la modération sur une site. Malgré le fait que je sois complètement parano concernant mes données personnelles, j'ai réussi à me faire pourrir la vie par un citoyen Suisse me menaçant et tout ce qui va avec. Manque de chance pour lui, il était moins parano que moi et après lui avoir expliqué que je savais ou il bossait, ou il vivait etc... et que j'étais moi aussi capable de lui faire du mal sans qu'il le sache, il c'est calmé.

Le fait donc d'inscrire des données personnelles sur Facebook me rebute complètement. Les gens que j'aime savent ou me trouver et les autres, ben tant pis pour eux... :p

ARMALITE a dit…

Merci à tous pour vos avis. Je pense que Facebook va continuer à se passer de moi ^^