mardi 4 novembre 2008

Le grand soir

En ce moment même, les Américains votent pour élire leur 44ème président. Chouchou et moi avons si peur d'un retournement de situation imprévu que nous avons l'intention de suivre le dépouillement sur internet et de veiller jusqu'à l'annonce des résultats "définitifs", vers 4 ou 5h du matin.
Même si je suis française, je me sens très concernée par cette élection, pour des raisons à la fois personnelles et globales. Malgré tous ses défauts - et le fait qu'il m'ait refusé un permis de résidente en 1997 - j'aime profondément ce pays aux paysages magnifiques et contrastés, ce royaume de la démesure où le meilleur côtoie le pire et où, pour la plupart, les gens sont si gentils, si chaleureux, si positifs et pleins d'énergie.
Et puis, bien qu'étant sur le déclin, les USA demeurent à ce jour la première puissance mondiale. Leur futur président aura donc un rôle capital à jouer dans l'avenir de la planète. A l'heure où la pollution et l'épuisement progressif des ressources naturelles deviennent des problèmes critiques, il disposera du pouvoir économique et politique nécessaire pour influer, non seulement sur les décisions écologiques de son pays, mais sur celles des nations du monde entier - et notamment des puissances émergentes comme la Chine et l'Inde, dont la population est si importante que si elles se mettent à consommer au rythme effréné qui est actuellement le nôtre, une catastrophe irrémédiable est à prévoir sous quelques dizaines d'années. Je ne parle même pas des conflits militaires actuels, que je souhaite de tout coeur voir résolus autrement que par la force.
Cette nuit, je veillerai donc en attendant qu'on me confirme la victoire de Barack Obama.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

"Rassure" toi. Si OBAMA a pu se présenter à la présidence des U.S.A. c'est qu'il n'inquiète pas les vrais dirigeants du pays (sous-entendu qu'il leur a prêté allégeance). Le président des U.S.A. n'est à l'évidence qu'un valet.

Anonyme a dit…

Anonyme est pote avec Mulder et Scully ???

God bless America (et nous tous !)