dimanche 16 novembre 2008

"Quidam" au Brussels Kart Expo


C'est une sorte d'"Emilie Jolie" pour adultes, sans chansons et avec un côté beaucoup plus sombre parfois. Par ennui, une petite fille invoque un personnage mystérieux qui l'entraîne dans un monde où se côtoient le burlesque, le merveilleux et le tragique. Bien entendu, cette trame n'est qu'un prétexte à enchaîner des numéros acrobatiques. Tous ne m'ont pas captivée également: j'ai de loin préféré ceux qui utilisaient des accessoires à ceux qui montraient uniquement des prouesses athlétiques. Le numéro de statue vice-versa, par exemple, a été primé au festival du cirque de Monte-Carlo, et je réalise bien le travail qu'il a dû réclamer. Mais il n'était pas assez... spectaculaire pour moi. Idem pour les contorsions, assez peu originales. En revanche, j'ai adoré les cerceaux aériens, la corde volante, la roue allemande, les diabolos et surtout la banquine. Et les deux numéros où un clown met en scène des gens choisis au hasard dans le public m'ont beaucoup fait rire. Que dire d'autre? La musique est envoûtante, la mise en scène d'une grande poésie, les costumes très réussis pour la plupart. Pour vous faire une meilleure idée de l'atmosphère du spectacle, vous trouverez une vidéo d'une minute trente ici. Si vous avez envie de vous évader l'espace d'une soirée ou d'être stupéfié par ce dont un corps humain est capable à force de volonté et d'entraînement, allez voir "Quidam", vous ne serez pas déçu.

Aucun commentaire: