lundi 3 novembre 2008

Utopiales 2008: les dédicaces (1)

Pierre Dubois

C'est un conteur dans la plus pure tradition celtique, auteur de très nombreux et très beaux ouvrages parmi lesquels l'Encyclopédie des Fées, l'Encyclopédie des Lutins et l'Encyclopédie des Elfes. J'ai découvert ses livres du temps où je vivais à Nantes, grâce au Breton et à Gren qui en étaient fans. Une fois (ce devait être en 1996 me semble-t-il), il avait fait une séance de dédicaces à la médiathèque de mon quartier, et j'avais eu l'occasion de bavarder un peu avec lui. Avec beaucoup de gentillesse et de simplicité, il m'avait fait un petit dessin tout en me racontant une anecdote sur son copain le barde Alan Stivell. Je l'avais trouvé adorable, et physiquement identique à son personnage de Pétrus Barbygère (une des bandes dessinées dont il avait signé le scénario).

Douze ans plus tard, Pierre Dubois n'a pas changé. Il a toujours le crâne dégarni sur le dessus, le cheveu gris mi-long et frisottant, le regard pétillant de malice derrière ses petites lunettes à monture métallique et une silhouette de bon vivant drapée dans une longue robe noire. On s'attend presque à ce qu'il se serve d'un bâton en bois noueux couvert de runes pour s'aider à marcher. Il tutoie toujours spontanément les gens qui viennent lui demander des dédicaces et prend le temps de converser avec tous ceux qui en manifestent l'envie. Nous l'avons mobilisé un moment: moi en lui faisant signer son superbe Dragons et chimères: carnets d'exploration et en lui disant de nouveau ma déception que sa série Pixies se soit arrêtée prématurément, Gren en lui rappelant toutes les autres occasions dans lesquelles leurs chemins s'étaient déjà croisés et la réponse manuscrite qu'il avait faite à une de ses lettres. Avant de partir, elle s'est débrouillée pour lui voler deux bises et s'est éloignée, rose de bonheur, en affirmant qu'elle ne se laverait plus jamais les joues. Leonard Cohen, Pierre Dubois: les septuagénaires ont la cote avec nous!

Aucun commentaire: