samedi 13 décembre 2008

Les lumières de Nowel

Si Bruxelles n'est pas précisément claffie de monuments touristiques, elle s'enorgueillit néanmoins d'une magnifique Grand-Place qui reçoit, en août, le plus grand tapis de fleurs du monde, et en décembre, des illuminations assez grandioses made in Electrabel. Et autant je peine à comprendre l'engouement universel pour les marchés de Noël (partout les mêmes petites cabanes en bois préfabriqué qui vendent les mêmes ramasses-poussière; partout la même bouffe grasse, calorique et bien trop chère), autant je m'émerveille volontiers devant les jeux de lumière. Nous étions très occupés le week-end dernier et nous partirons à Toulouse samedi prochain; cela ne nous laissait donc qu'aujourd'hui pour descendre en centre-ville nous en mettre plein les mirettes - et les Lumix.

L'immense sapin était toujours là, fidèle au rendez-vous. Mais cette année, Electrabel avait innové en ajoutant, aux traditionnelles projections de motifs sur les sublimes façades gothiques, une installation de colonnes lumineuses aux couleurs changeantes. Passée la surprise initiale, l'ensemble donnait assez bien. Et j'ai eu ma seconde d'attendrissement en réalisant que c'était déjà la troisième fois que j'admirais les lumières de Noël sur la Grand-Place en compagnie de Chouchou... ainsi que de mon bonnet, de mon écharpe et de mes gants. Car malheureusement, il faisait un froid de gueux à Bruxelles aujourd'hui. L'an dernier à la même époque, c'était la cohue dans le quartier; j'avais même failli paniquer tant la foule était dense, et nous avions mis un bon quart d'heure à nous en extraire. Cette fois, les gens n'étaient pas bien nombreux à stationner sur les pavés le nez en l'air. Je n'ai même pas eu le courage de sortir mon appareil photo de mon sac, et j'ai lâchement laissé Chouchou se charger des photos vu que de toute façon, il n'avait pas de gants, lui. Au bout de deux minutes à peine, n'y tenant plus, nous avons battu en retraite vers l'arrêt du 71 qui allait nous conduire vers l'Ultime Atome pour une collation bien méritée.

1 commentaire:

Ingrid a dit…

Vous avez vu les loupiottes avec la jolie musique ? Ca c'est du grand art bruxellois ?! :D