mardi 23 décembre 2008

Du shopping, du fromage et Vanessa

Pour la première fois ce matin, mon Google Reader était complètement vide. Qu'importe; je serai la dernière des blogueuses en cette période de fêtes de fin d'année. C'est qu'il faut bien justifier l'achat du Eee-PC!

Hier, donc, nous avons pas mal traîné le matin (comme il se doit pendant toutes vacances dignes de ce nom). Vers midi, Soeur Cadette, Chouchou et moi sommes passés chez mes parents pour leur déposer Cahouète. J'ai trouvé Père assez marqué par la fatigue mais pas plus défaitiste que d'habitude. Après un apéro rapide, nous sommes partis en ville pour faire quelques courses. Comme il était déjà 14h et qu'il commençait à faire faim, nous nous sommes d'abord arrêtés au Café des Couleurs pour un sympathique déjeuner libanais. Puis nous nous sommes lancés à l'assaut des magasins bondés et surchauffés: Trait pour dénicher un nouveau petit cahier de comptes, Cop Copine où Soeur Cadette a investi dans une jolie robe japonisante qu'elle portera pour le réveillon, un point presse pour acheter des cartes postales (Postcrossing oblige) et ramener L'Equipe du jour à David qui était resté bosser à la maison, la Fnac où j'ai craqué pour le DVD de "Ratatouille" et où Chouchou a enfin trouvé sa tablette graphique, une épicerie fine qui vendait du thé Mariage Frères, Xavier où nous avons fait l'emplette d'un repas-fromage pour le soir même, la boulangerie d'en face pour prendre du pain et pas moins de deux Nicolas pour trouver le vin souhaité. Après nous être rapatriés en métro jusqu'à Balma où nous avions laissé la voiture, nous avons encore fait un tour au Cultura qui s'est récemment implanté là. Dommage, ils n'avaient pas le manga que cherchait Chouchou, mais j'ai quand même dégoté quelques fournitures de scrap. En regagnant la Fiat 500 de Soeur Cadette dans le coffre de laquelle nous avions laissé nos courses, nous avons été assaillis par une bonne odeur mélangée de fourme d'Ambert et de Trou du Cru. En même temps, si on voulait que ça sente meilleur, il fallait faire un repas-fleurs. Mais à mon avis, les pétales de rose vont beaucoup moins bien avec le pain de campagne et le Bourgogne rouge.

Nous sommes rentrés assez crevés d'avoir piétiné au milieu de la foule et marché dans le froid tout l'après-midi. La vendeuse de chez Xavier avait gentiment qualifié notre repas-fromage de "n'importe quoi": chacun avait réclamé ses préférés, si bien que certains genres (brebis et chèvres frais) étaient surreprésentés et d'autres (pâtes fleuries) complètement absents. Ca ne nous a pas empêchés de leur faire un sort à tous. Au rayon découverte, j'ai beaucoup apprécié l'Ovalie. Pour digérer tout ça, Attila nous a entraînés dans une partie de "Tic Tac Boum", un jeu assez drôle où les participants se refilent une bombe en énumérant les choses que l'on peut trouver dans un endroit déterminé par une carte. La personne qui a la bombe en main au moment où elle "explose" conserve la carte, et le gagnant est celui qui a le moins de cartes devant lui en fin de partie. Nous avons beaucoup rigolé. Puis j'ai réquisitionné la télé pour regarder le documentaire sur le Divinidylle Tour de Vanessa Paradis que diffusait France 2. Pendant ce temps, Attila allait se coucher, Soeur Cadette comatait sur le canapé entortillée dans une immense couverture en polaire, David se battait contre son wifi fluctuant et Chouchou installait sa tablette graphique en poussant des cris de joie.

1 commentaire:

Ingrid a dit…

Eh, attends, y en a qui continue à poster tsé... Certes p'tet pas tes "google reading" comme tu dis mais quand même :D
Sur ce, bonnes fêtes à vous, profitez-en bien !