jeudi 26 février 2009

Les 7 péchés capitaux

Maïa Mazaurette publie aujourd'hui un article sur le "hit-parade" des péchés capitaux chez les hommes et les femmes. Après mûre réflexion, je vous livre mon classement personnel:

- Gourmandise: et je ne rentre pas seulement la bouffe dans cette catégorie... Je suis quasiment incapable de me refuser quelque chose dont j'ai envie. En même temps, une vie d'ascète, ça doit être assez peu riant (témoin ma récente tentative avortée de "mois sans shopping"). Donc j'assume.

- Colère: je m'énerve vite et je ressasse longtemps. Trèèès longtemps. J'explose facilement si j'ai l'impression qu'on me prend pour une conne, et j'en veux à mort aux gens dont j'estime qu'ils se sont comportés de manière incorrecte envers moi. Ben oui, j'ai un caractère sanguin. Mais ça s'arrange un peu en vieillissant.

- Paresse: si je n'étais pas aussi fainéante, j'aurais sans doute fait Science Po ou l'ENA, et qui sait? C'est peut-être moi qui me taperais Carla Bruni ces jours-ci. Plus sérieusement, j'aurais déjà écrit une demi-douzaine de romans au bas mot. Ce qui ne signifie pas qu'un seul d'entre eux aurait été publiable.

- Vanité: "v" comme "ventre mou du classement". C'est un péché dont je ne suis ni plus ni moins coupable que la moyenne des gens me semble-t-il.

- Luxure: je sens bien que les gens qui me connaissent dans la vraie vie sont surpris de ne trouver ce péché-là qu'en 5ème position. Mais curieusement ces temps-ci, je trouve qu'il y a plein de choses plus intéressantes que le sexe dans la vie. Ca doit être l'âge. Ou les hormones dont je me bourre pour soigner mon endométriose.

- Envie: j'ai le souvenir d'avoir été une ado très envieuse parce que je trouvais toutes les autres filles mieux que moi (Soeur Cadette en tête). Aujourd'hui, je me sens vraiment bien dans ma peau, et j'ai la chance d'avoir à peu près tout ce que je désire - donc aucune raison de jalouser les autres.

- Avarice: le péché qui me concerne le moins de tous. J'ai toujours aimé dépenser mes sous, pour me faire plaisir ou pour gâter les gens que j'aime. Harpagon is not my homeboy.

Et vous, c'est quoi le péché qui vous correspond le plus? Et le moins?

2 commentaires:

Gabrielle a dit…

Paresse : il faut que je me donne des coups de pieds aux fesses en permanence !
Gourmandise : Un des (grands) plaisirs de la vie.
Je peux faire des km pour déguster quelque chose dont j'ai entendu vanter les mérites.
J'engloutis beaucoup d'argent là-dedans.
Colère : Je ne me mets pas souvent en colère, mais quand je suis en colère on ne l'oublie pas de sitôt.
Le sentiment d'injustice peut être une bonne amorce.
Vanité : Juste ce qu'il faut pour qu'on ne me marche pas sur les pieds.
Luxure : Il fut un temps pas si lointain ...
Envie : Non.
Avarice : je déteste l'avarice et les avaricieux.

Niana a dit…

La gourmandise arrive largement en tête pour moi. Et à l'excès parfois.
Ensuite vient la colère, je suis très "soupe-au-lait" comme on dit. Je m'énerve vite mais ça ne dure pas longtemps.
Après je dirais : vanité, luxure et envie.
Et pour finir, la paresse et l'avarice.