samedi 28 février 2009

Oui mais les enfants uniques, c'est triste

Au printemps dernier, j'ai craqué pour un modèle de sac qui venait juste de sortir chez Gérard Darel. Autant le 24h qui pendait depuis un moment déjà au bras d'une jeune Française sur deux me laissait de marbre, autant l'immense besace molle qui répondait au nom de Midday Midnight m'a instantanément séduite par la qualité et la couleur de son cuir, la solidité de ses finitions et sa contenance façon bag of holding (pour les ex-joueuses d'AD&D) ou Bagage à la Terry Pratchett. Un vrai coup de foudre qui m'a obligée à l'acheter immédiatement malgré son prix.

Je ne l'ai pas regretté: alors que je me lasse très vite de la plupart de mes sacs, neuf ou dix mois plus tard, je suis toujours totalement in love de celui-ci et continue à le porter tous les jours alors qu'un Twee de Jérôme Dreyfuss flambant neuf et également payé la peau du fondement croupit sur une étagère de ma penderie depuis début novembre.

Néanmoins, mon Midday Midnight bien-aimé a un petit défaut: sa taille est totalement disproportionnée par rapport à la mienne. Quand il ne contient que mes essentiels (portefeuille, téléphone, clés, etc), il est aux trois quarts vides et pendouille contre ma hanche telle une cornemuse inutilisée; quand j'y fourre ma maison pour partir deux jours à Paris ou que je le charge à mort durant une après-midi shopping, il pèse un âne mort et me scie l'épaule droite - sans compter qu'il me faut deux heures de fouilles intensives pour en exhumer quoi que ce soit.

Et voilà que juste après mon retour de Toulouse, début janvier, Soeur Cadette m'annonce qu'elle s'en est acheté un dans une autre couleur et m'envoie une photo pour me le montrer. Les yeux manquent me sortir des orbites: le sien est un poil plus petit, avec des proportions absolument parfaites. Apparemment, les gens de chez Gérard Darel ont décidé de le fabriquer en deux tailles différentes pour la saison automne-hiver 2008. Jalouse je suis (malgré ce que j'ai écrit récemment dans mon post sur les péchés capitaux). Mais je ne vais quand même pas acheter un deuxième Midday Midnight en moins d'un an, ce serait de la démence!

...Bon, ben je suis bonne pour l'asile. Samedi dernier en nous rendant chez MAC, Chouchou et moi sommes passés devant la boutique Gérard Darel de l'avenue Louise. Ils venaient juste de recevoir la collection printemps-été 2009, et je n'ai pas résisté à l'envie d'entrer pour jeter un coup d'oeil. Les nouvelles couleurs du Midday Midnight (du bleu pétrole, du violet franc, de l'orange, du noir et différentes teintes de brun) ne m'ont pas enthousiasmée, et je m'apprêtais à prendre congé de la gentille vendeuse flamande qui me renseignait quand elle m'a montré mon sac chéri dans une teinte absolument indéfinissable, à mi-chemin entre le gris tourterelle et le beige rosé, au cuir très doux et un peu ridé. Le coup de foudre, bis.

J'ai été raisonnable: je suis sortie de la boutique en disant que j'allais réfléchir. Ce que j'ai fait pendant quelques jours tandis que j'attendais un virement d'Editeur Préféré pour renflouer mes caisses un peu à sec en cette fin de mois. Et mercredi après-midi, sûre de mon choix, je suis retournée avenue Louise m'offrir le petit frère de mon Midday Midnight. Une question se pose maintenant: je garde l'aîné pour sa valeur sentimentale, et parce qu'un sac immense peut encore me servir en voyage, ou je le bazarde sur eBay?

2 commentaires:

funambuline a dit…

Tu le gardes. Et si dans 1 an, tu ne l'as pas remis sur ton épaule... tu l'ebayise !!! (ou si d'ici là tu as gagné au loto et tu n'as plus besoin d'ebaiser, tu me l'envoies :-))) )

Gabrielle a dit…

Très jolie couleur ! J'adore !
Je suis fan de ce sac Darel.
Étant grande la plupart des vendeuses veulent toujours me refiler des grands sacs voire très grands sacs, c'est irritant.
Mais il faut reconnaître que je trimballe ma maison !
Avec l'i-phone + le carnet + l'APN+ la pochette qui contient portefeuille, étui à lunettes, clefs, maquillage, bonbons, navigo, et la mini bouteille de gel antibactérien que je transborde d'un sac à l'autre (parce qu'évidemment j'en ai plusieurs) + 2 paires de gants (cuir et laine) + un petit parapluie+ un organizer en cuir , c'est bien un grand sac qu'il me faut.
Sans compter les livres et les petites emplettes, c'est avec une épaule à moitié démise que je rentre le soir à la maison !