mardi 10 mars 2009

Globalement j'aime pas les gens, mais je fais des exceptions

Je ne suis pas quelqu'un de franchement sociable. D'ailleurs c'est l'une des raisons qui m'ont poussée à opter pour le statut d'indépendant: pour ne pas devoir supporter toute la journée des gens que je n'ai pas choisis et dont la bobine ou la conversation finiront immanquablement par me donner des envies de meurtre rituel.
De temps en temps, néanmoins, le contact humain finit par me manquer. Enfin, pas n'importe quel contact humain - celui de personnes drôles, sympas ou cultivées, et si possible les trois à la fois. Heureusement, j'en ai accumulé quelques-unes dans mon carnet d'adresses au fil des ans. Et il se trouve que la plupart d'entre elles sont rassemblées à Paris qui, je le rappelle, ne se trouve qu'à 1h25 et quelques dizaines d'euros de Bruxelles.
Parfois, la vie est bien faite.

Vendredi, après avoir peiné pour finir la trad qui m'occupe depuis deux mois et demi, je partirai donc en Thalys pour 72h de vie sociale intensive.
Le midi, je déjeunerai avec AFH, une ex-éditrice avec qui je ne désespère pas de retravailler un jour et probablement la fille la plus pétillante de la création. A 15h, j'ai rendez-vous avec l'hilarante Hélène pour une leçon de maquillage des yeux (je veux apprendre à faire un vrai beau smoky!). Et après une petite séance de shopping pour finir l'après-midi, j'espère réussir à dîner et à passer la soirée avec les VIP, mes anciens compagnons de road trip à travers les Etats-Unis.
Samedi midi, je rejoins une petite bande de tarés du forum d'Editeur Préféré pour manger un bout ensemble. J'en connais certains, que j'appécie beaucoup, et j'ai hâte de découvrir les autres. L'après-midi se passera au Salon du Livre à papoter avec mes amis auteurs à moi que j'ai et à faire la queue pour réclamer des dédicaces (et une photo avec Régis!) à quelques autres. Re-séance de shopping en fin de journée, puis soirée débauche avec toute la clique d'Editeur Préféré. Ca promet :)
Dimanche enfin, je vais bruncher avec MJ, une de mes plus vieilles copines puisqu'on se connaît depuis 25 ans même si on s'est perdues de vue ces dernières années et récemment retrouvées grâce à Facebook (que je remercie bien pour le coup). En début d'après-midi, je testerai peut-être le hammam récemment recommandé par Hélène, à moins que je me fasse une expo (celle organisée pour les 50 ans de Barbie ne commence que le 28, pfff). A 17h, j'ai rendez-vous avec Malena, une blogueuse qui me suit (et réciproquement) depuis bientôt 5 ans mais que je n'ai encore jamais rencontrée; nous allons nous goinfrer manger délicatement des macarons chez Ladurée, en levant le petit doigt comme les jeunes femmes bien élevées que nous sommes. Et le soir, je rejoindrai mon JC au Train Bleu pour un de ces dîners d'anthologie que j'aime partager avec lui. Il vient de déménager et semble devenir un killer au poker, donc il aura sûrement plein de choses à me raconter.
Et lundi en fin de matinée, je descendrai en train à Monpatelin pour y passer quelques jours et commencer une nouvelle trad: celle du tome 10 de Série Préférée dont Editeur Préféré (comme ça tombe bien!) a racheté les droits et recommence la publication après plusieurs années d'interruption. J'espère que je ne suis pas trop rouillée pour la traduction de scènes de fesses bizarres ^^

7 commentaires:

Ingrid a dit…

Moooon, je devais aussi être sur Paris ce We, c'était sans prévoir la mort subite de ma voiture :-( Je devais te succéder chez Hélène le samedi, voir un de mes meilleurs amis, voir mes proches parisiens, moooon :-(
Profites-en bien ?! (c'est sincère, hein :D)

ARMALITE a dit…

Désolée pour toi, mais ce n'est sûrement que partie remise, Paris ne bougera pas!
(Et tu as pensé au Thalys? Ca va beaucoup plus vite que la bagnole et en comptant l'essence, les péages et les parkings sur place, je suis pas sûre que ce soit plus cher que la voiture!)

Ingrid a dit…

Je n'y vais jamais seule, j'ai toujours un-deux-trois bougres dans mon coffre et donc ça nous revient à 25-30 euros chacun tout compris, le choix est vite fait :D
Et comme on loge chez les uns les autres, on doit apporter de quoi roupiller, je m'imagine mal dans le train avec ma couette et mon oreiller, ahahah !

ARMALITE a dit…

Vu comme ça, évidemment...

Malena a dit…

Je suis bien contente que tu fasses une exception pour moi :p

Mélanie a dit…

Humm... Y a des chances qu'on se croise à la "soirée débauche" du samedi soir. Etonnant, non ?

ARMALITE a dit…

Quelle surprise, alors que tu as l'air si sage ^_^
(Cela dit méfie-toi, un projet d'albums photos d'auteurs à oualpé circule depuis quelque temps sur FB et quelqu'un a menacé de l'étendre aux traducteurs; à ta place, je me sentirais doublement menacée et je surveillerais mon verre!)