dimanche 8 mars 2009

Tea & Eat: le brunch qui aurait pu être

Aujourd'hui, nous avions décidé de tester un nouveau lieu pour nos brunchs dominicaux: le Tea & Eat, situé près de la place Stéphanie et chaudement recommandé par plusieurs guides sur Bruxelles.

Nous avions réservé pour quatre, mais nos compagnons s'étant décommandés, nous avons annoncé dès notre arrivée que nous ne serions finalement que deux. La serveuse a eu l'air de paniquer. Elle a d'abord voulu nous coller à une table où l'un de nous aurait été totalement coincé et n'aurait pas pu se lever pour se rendre au buffet sans faire pousser un convive d'une table voisine. Finalement, elle nous a casés dans une salle peu avenante tout au fond du restaurant, à une table déjà occupée dont elle a fait déménager un couple avec enfant. Ce qui n'augurait déjà rien de bon.

Puis un groupe d'une vingtaine de personnes est venu s'installer près de nous. Comme je déteste le bruit, j'ai tiqué assez fort. Mais le pompon, ça a été quand la serveuse est revenue nous demander ce que nous voulions boire: café ou thé? Chouchou et moi ne buvons pas de café; "Vous avez quoi comme thé?" me suis-je donc enquise, m'attendant à ce qu'elle me récite une très longue liste puisque nous étions dans une maison de thé. "Avec le brunch, c'est du Breakfast. Sinon, vous pouvez avoir autre chose, mais en supplément." "Et un chocolat chaud, y'a moyen?" "Oui. En supplément, aussi." A 25 € le brunch, j'ai trouvé ça assez inadmissible.

Chouchou et moi nous sommes regardés. Nous nous sommes levés, nous avons remis nos manteaux et nous sommes partis déjeuner au Balmoral. Où on nous a accueillis très gentiment malgré notre absence de réservation et la salle bondée, et où nous nous sommes remplis la panse pour moins de 37 € à deux. Comme quoi, ce n'est pas toujours une bonne idée de vouloir changer ses habitudes.

1 commentaire:

Malena a dit…

J'ai brunché chez Ladurée aujourd'hui :)