mercredi 23 décembre 2009

"La princesse des glaces"

Impossible d'entamer les aventures d'Erica Falck sans penser à "Millenium". D'abord parce que dans un cas comme dans l'autre, il s'agit de séries policières dont le premier tome se déroule dans une ville minuscule de la côte suédoise. Ensuite parce que toutes deux sont éditées en France par Actes Sud, avec la même couverture noire bordée de rouge et ornée d'un dessin en médaillon.

La ressemblance, hélas, s'arrête là. Alors que dans "Les hommes qui n'aimaient pas les femmes", les indices étaient distillés au compte-gouttes, avec une montée croissante de l'horreur, dans "La Princesse des glaces", on peut reconstituer les grandes lignes de l'intrigue dès la page 100 - et après, on s'ennuie un peu. Quant à Erica Falck, ce serait une héroïne fade et inintéressante même si on ne la comparait pas à Lisbeth Salander.

Mais le pire de tout, c'est la traduction française. Certes, je ne parle pas suédois; je suis cependant capable de reconnaître des phrases lourdes et mal construites, surtout quand il n'y a quasiment que ça sur près de 400 pages. J'ai passé toute ma lecture à raturer mentalement chaque page, à biffer des mots au feutre rouge, à corriger des erreurs de syntaxe et à tracer dans la marge de grandes points d'exclamation stupéfaits. Actes Sud m'avait habituée à mieux, et je me félicite de n'avoir pas investi directement dans le coffret paru à l'occasion des fêtes de Noël.

5 commentaires:

Emilie a dit…

Apparemment tout le monde a aimé la série millénium, je crois que je vais m'y mettre alors. (Ils sont pas sortis en poche des fois?)

Lul'oups a dit…

Comment se passe le rapatriement des bagages?
Et surtout est-ce que tes vacances se passent mieux qu'elles n'ont débuté?
Bon Noël à toi!

ARMALITE a dit…

Emilie: Millénium, j'ai adoré le premier, un peu moins aimé le second et trouvé le troisième chiant. Non, ils ne sont toujours pas sortis en poche, mais je pense que ça ne devrait plus tarder.

Lul'oups: Nous avons fini par les récupérer, intacts de surcroît, ouf! Maintenant j'ai une bronchite et Chouchou est grippé, mais bon, c'est la vie cuicui. Bon Noël à toi aussi :-)

funambuline a dit…

J'ai toujours rêvé, un jour, de renvoyer à un ou des éditeurs des livres avec corrections : orthographiques, syntaxiques, de traduction.

A chaque fois que je trouve une erreur, je ne peux m'empêcher de la noter.

Je lis en ce moment "L'assasin royal" et certains mots sont traduits tellement littéralement de l'anglais qu'ils ne veulent plus rien dire en français, ça m'énerve d'autant plus qu'à part ces erreurs la langue est plutôt agréable :-(

anneso a dit…

Je suis 100 % d'accord avec toi pour cette "Princesse des Glaces",son intrigne à ficelles grosses comme des câbles,son héroine niaise,ses autres personnages archi-stéréotypés (l'histoire d'amûûûr est particulièrement nullasse),quand à la traduc,le style lourdingue,tout ça...(ce sont les mêmes traducteurs que pour Millenium dont j'ai adoré les 3 volumes malgré quelques tunnels).C'est le type qui dirige la collection qui traduit les oeuvres en suédois.On voit bien que certaines expresions suédoises sont traduites littéralement en français,ça fait bizarre (dans Millenium aussi,remarquez).
Bon,en tout cas,ce polar scandinave est un navet littéraire bien que je l'ai lu jusqu'au bout pour savoir la fin en levant les yeux au ciel à chaque page et j'ai quand même deviné pas mal de trucs quand un des personnages prononce une phrase que LE LECTEUR N'EST PAS CENSE REMARQUER sauf que c'est pas comme si c'était distillé subtilement,n'est pas Mankell qui veut.
Il y a 2 suites,ben couv gothique ou pas couv gothique,je ne tomberai plus dans le panneau (d'autant que Stiv Larsson est mort,donc...)