mercredi 13 janvier 2010

L'anti-loi de Murphy

Il y a les jours placés sous le signe de Murphy: ceux où vous vous levez du pied gauche et le posez dans le vomi nocturne du chat, ceux où il ne reste plus une goutte de lait dans le frigo pour votre chocolat matinal ni l'ombre d'une tranche de brioche dans le placard, ceux où l'eau chaude devient subitement glaciale alors que vous êtes sous la douche les cheveux pleins de shampoing et où le facteur choisit ce moment-là pour sonner à votre porte avec le colis que vous attendez depuis des semaines, ceux où vous ne trouvez plus vos clefs au moment de partir de chez vous et où votre bus vous passe sous le nez; bref, ceux où toutes les petites choses qui peuvent tourner mal et vous pourrir la vie tournent mal et vous pourrissent la vie.

Et puis il y a les jours où le taxi que vous avez commandé est à l'heure malgré la neige, où le chauffeur conduit tout en souplesse en vous vantant la beauté des plages marocaines, où il vous dépose à la gare avec suffisamment d'avance pour acheter votre repas de midi chez Food Maker et faire une provision de magazines de fille; ceux où la voiture 8 dans laquelle se trouve votre siège s'arrête pile poil devant vous et où vous héritez pour le voyage d'une charmante voisine - vieille dame flamande et néanmoins diabétique qui, de peur de subir un incident comme ceux survenus récemment dans l'Eurostar, est partie de chez elle avec tout le contenu de son frigo et vous offre une délicieuse poire épluchée par ses soins avec un couteau suisse ; ceux où il fait 12° et un grand soleil dans votre ville de destination; ceux où un ami justement désoeuvré cet après-midi vous attend à l'arrivée, vous déleste aussitôt de votre valise en plomb pleine de livres et vous entraîne vers son Range Rover flambant neuf pour vous ramener chez vous; ceux où après un mois et demi d'absence vous trouvez votre appartement dans l'état où vous l'avez laissé et vide de tout insecte indésirable; ceux où le livreur de pizza vous annonce qu'il peut passer une demi-heure plus tôt que d'habitude et vous claironne un tonitruant "Bonne année!" quand vous lui ouvrez la porte.

Ces jours-là, vous vous dites que ça vaudrait presque le coup de filer au bureau de presse de Votrepatelin avant la fermeture pour remplir une grille de Loto.

2 commentaires:

Daelf a dit…

Ah bin ça fait plaisir :D
Vive l'anti-Murphy.

Marine a dit…

ça tombe bien y'a 58 millions d'€ à gagner à l'Euro millions demain. =D