lundi 18 janvier 2010

Où je quémande éhontément

Mail envoyé à l'instant à Editeur Préféré:

Où je te donne l'occasion de me faire un très chouette cadeau d'anniversaire
(Oui, ceci s'appelle quémander ouvertement)
(Non, j'ai pas honte)
(Enfin, pas assez)

Coucou toi,

Je serai à Paris pour le Salon du Livre 2010; j'arrive le jeudi midi et je repars le dimanche soir.
Et figure-toi que c'est mon anniversaire le vendredi.
Tu sais ce qui me ferait trop trop plaisir?
*yeux de Bambi*
Ce serait de rencontrer Auteure de Série Préférée (dont je viens juste d'apprendre qu'elle fera le déplacement pour l'occasion) ailleurs que sur votre stand où elle va être assaillie par des hordes de fans en délire.
Tu crois qu'il y aurait moyen? Dis, dis? Hein, dis? Même cinq minutes devant la porte des toilettes dans vos locaux, ce serait génial.
Régis et moi t'en serions éternellement reconnaissants.
Bisous, ô génie qui détient le pouvoir d'exaucer les voeux d'anniversaire ^^

...Vous croyez que ça a une chance de marcher?

8 commentaires:

Malena a dit…

Tu le mérites alors ça va forcément marcher!!!

Miss Sunalee a dit…

Pauvres Ernest-Raoul et Augustine... complètement oubliés !

marieatoutprix a dit…

C'est drôle donc irrésistible. Il va dire oui...

Stella Polaris a dit…

Si ça ne marche pas, dis-lui qu'à la place (et pour se faire pardonner) il devrait m'embaucher pour bosser chez eux. Je m'engage ensuite à me présenter chez toi vêtue d'un gros ruban rouge et porteuse de chaussures Chie Mihara (quand j'aurai eu mon premier salaire hein). Non ? ^^

ARMALITE a dit…

Malena: je pense que ce n'est pas une question de mérite mais d'organisation et d'emploi du temps de la dame...
Miss Sunalee: euh je me vois mal débarquer avec toute ma piou family. Juste Régis, c'est mignon; trois d'un coup, la dame va me prendre pour une illuminée...
Stella: tu cherches quel genre de job au juste?

Stella Polaris a dit…

Assistante d'édition, ou quelque chose comme ça. Je suis aussi partante pour faire des lectures, des corrections... Et après avoir postulé chez Brage pour mon stage de fin d'études sans obtenir la moindre réponse, je me dis qu'il vaut mieux avoir des soutiens dans la place pour retenter le coup ^^

ARMALITE a dit…

Oui, ça ne m'étonne pas que tu n'aies pas eu de réponse, ils sont constamment débordés... Les éditeurs font, genre, des journées de douze heures six jours par semaine, sans compter les week-ends de salons, alors, certaines tâches disons, périphériques tombent un peu dans les oubliettes.

Je ne sais pas comment tu procèdes pour tes recherches de boulot, mais dans l'édition, la plupart des gens que je connais fonctionnent au contact. En gros, si je cherchais le même genre de boulot que toi, je courrais les salons du livre en discutant avec un maximum de monde et en manifestant mon intérêt pour les publications maison.

Stella Polaris a dit…

Je sais bien (j'ai quand même une petite expérience dans le domaine). Hélas, j'ai du mal avec les salons, c'est mon vieux fonds de timidité qui ressort. Bref, peu importe !