jeudi 25 février 2010

...And try to sleep while waiting

Mission accomplie: traduction achevée et rendue ce soir aux alentours de 19h30!
Maintenant, il ne me reste plus qu'à espérer que l'échographie de demain matin ne révèle rien de suspect et que mon vol de retour à Bruxelles ne soit pas victime de la grève des contrôleurs aériens. Moyennant quoi, je devrais attaquer mars d'un excellent pied après un début d'année plus que morose. Si en plus, Editeur Préféré m'envoie mes sous avant que le Trésor Public et les Agessa se servent sur mon compte déjà dans le rouge, ce sera carrément Byzance. J'envisagerai même une folie genre resto + ciné, voire achat de babies Camper rouges, sans me dire que de toute façon c'est inutile parce qu'il ne me reste que six mois à vivre.

J'ai profité de mon séjour en France pour récupérer quelques très bonnes affaires réalisées sur eBay:
- le fameux Billy flamand échangé avant Noël contre mon Twee violet, et qui était arrivé chez mes parents après mon départ
- une mini-besace violette Petite Mendigote, ornée d'étoiles pailletées et payée 17€
- une paire de bottines rouges et roses Annabel Winship pour André, conquises de haute lutte pour un tiers de leur prix réel
- de très jolis escarpins de soirée en satin turquoise bordé d'or, malheureusement un poil trop petits (en même temps à 12€, il suffira que je les porte une fois sans bouger pour qu'ils soient amortis)
- et un accessoire qui me permettra de me déguiser en tableau de Magritte... non, pas une pipe :-)

Si tout se passe bien, les trois prochains mois vont être remplis de belles choses: d'abord la Foire du Livre de Bruxelles à l'occasion de laquelle je devrais dîner avec Stan, puis le Salon du Livre de Paris qui tombe en même temps que mon anniversaire et durant lequel je rencontrerai l'auteur de Série Préférée. En avril, ce sera le voyage au Japon tant attendu et fin mai, les Imaginales avec tous les potes du monde de l'édition. Sans oublier le retour d'un grand absent qui nous a beaucoup manqué ces derniers mois: le soleil! Tous les ingrédients d'un printemps merveilleux sont réunis. Il faut juste que demain matin, une radiologue prononce les mots magiques: "Tout va bien". Après, je pourrai enfin cesser de m'inquiéter.

...Ou continuer de le faire parce que mon généraliste m'a prévenue que ce labo n'était pas équipé du matériel le plus pointu sur le marché. Ou parce que même si tout va bien de ce côté-là, je ne suis pas à l'abri d'un cancer du colon, du sein, du cerveau ou du coude droit.

Wait and see.

3 commentaires:

Kezac a dit…

Je penserai à toi !.. D'ici là, zen (oui bon, c'est super facile à dire, ok)...

Miss Sunalee a dit…

Aaaah, je vois que tu as trouvé zalando !

J'espère que tout se passera bien ! Bisous

funambuline a dit…

Chapeau melon ou parapluie ?
Ou derbies de gentleman ?