lundi 8 février 2010

"Vivre vieux!"

J'ai déjà parlé ici de l'agacement que m'inspire le culte du jeunisme, ce combat perdu d'avance qui amène souvent à déconsidérer l'expérience des personnes âgées. Les média nous le serinent sans cesse: pour valoir quelque chose aux yeux de notre société, il faut avoir le visage lisse, la chair ferme et les membres déliés. Les mannequins qui ornent la couverture des magazines n'ont pas vingt ans. La presse people est squattée par des It Girls dont le talent est proportionnel à la longueur des jupes. Parmi les actrices de plus de cinquante ans, seuls les monstres sacrés comme Meryl Streep intéressent vaguement la presse féminine - les mois où Lindsay Lohan n'a pas encore changé d'orientation sexuelle et où on n'annonce pas pour la millième fois la séparation des Brangelina. Il est bien rare que l'on mette en avant une personnalité âgée, surtout si elle n'a pas la bonne grâce de paraître trente ans de moins en photo (oui Sharon, c'est de toi que je parle).

Mais les Carnettistes Tribulants, groupe d'artistes talentueux auquel appartient mon amie Antonia Neyrins, ont décidé de remédier à cette regrettable lacune. Dans un très bel album, ils ont réuni trente portraits de personnes âgées inconnues du grand public et pourtant remarquables chacune à sa façon - par son énergie, sa générosité, son originalité ou sa sagesse. Des gens ouverts sur le monde et sur les autres, qui font encore preuve d'un bel appétit de vivre et donnent sans compter. Chaque texte narre une rencontre émouvante; chaque dessin montre une personne qui irradie la bonté et dont les rides racontent une histoire. J'ai été particulièrement touchée par les cinq portraits de couples, à travers lesquels j'ai pu me projeter vieillissant aux côtés de Chouchou sans que s'émoussent ni nos sentiments, ni nos créativités respectives. "Vivre vieux!" est un livre plein d'humanité et de beauté, un ouvrage qui montre enfin le 3ème âge sous un jour engageant et donne envie de laisser s'installer en soi le passage du temps. Un cadeau délectable à offrir ou à s'offrir.

5 commentaires:

indicible a dit…

Superbe initiative ! Dans la même veine, voici le lien d'une artiste peintre de ma région du centre qui affectionne retranscrire la spontanéité des personnes agées: elle s'appelle Joëlle Thirion.

http://thirion.aquarelle.name/duos.html

Bonne découverte.
Olivier

Petiteflo a dit…

La vieillesse fait peur bien qu'elle soit naturelle. On vit de plus en plus longtemps mais dans quel état ? C'est sûrement ce qui angoisse la plupart des gens. Très belle initiative que ce livre que je vais ajouter à ma bibliothèque avec plaisir. "Comme dit le proverbe africain, un vieillard qui meurt, c’est comme une bibliothèque qui brûle".

antonia a dit…

Merci Armalite pour cette sympathique présentation de "Vivre Vieux". Je suis heureuse que ce livre te plaise car ton goût est plutôt sur et sélectif en matière de livre.
Je repense souvent à notre petite escapade parisienne. J'espère que tu as étrenné tes chaussures rouge diabolique que ma non moins diabolique de fille a déniché ;-) J'adore les livres que j'ai achetés sur ton conseil.

Sinon, je dédicace et j'envoie un exemplaire de "Vivre Vieux" à qui le veut (je peux aussi le remettre en mains propres sur Paris pour éviter les frais de port).

Bisous

Anonyme a dit…

Comment on se procure un exemplaire de ce livre auprès d'Antonia? Merci de me donner la marche à suivre.
Et oui, dédicacé, je veux bien!
Ceci dit, vieillir a quand même des inconvénients. Entre autres, celui qu'on rajeunit pas...

ARMALITE a dit…

Antonia fait de très jolies dédicaces, ça vaut le coup! Pour la contacter, passe par son blog, auquel tu accèderas en cliquant sur son nom en rose dans mon post (c'est un lien). VOilà voilà.