mardi 13 avril 2010

Avène, beware

Je suis victime d'une malédiction assez frustrante: chaque fois que je trouve dans le commerce un produit qui me convient, le fabricant le supprime de sa gamme avant la fin de l'année en cours.

Mes jeans m'ont boudinée pendant 20 ans, jusqu'à ce que Levis révise la coupe de son 501 femme en prévoyant de la place pour y caser tous les attributs d'un Botticelli. J'aurais dû en acheter trois d'un coup, parce que quand le mien a fini par lâcher après quatre ans de bons et loyaux services, le 501 était de nouveau taillé sur les mensurations de Kate Moss. Quelques mois plus tard, j'ai cru pleurer de joie en découvrant le boyfriend d'Uniqlo. Il a été disponible au magasin de Paris pendant exactement huit semaines. Depuis, plus rien.

Même chose avec les parfums, domaine dans lequel je suis extrêmement difficile: 95% d'entre eux me filent mal à la tête. Mon idée de l'enfer, c'est de me retrouver coincée dans un ascenseur avec une femme qui porte Poison. Les seules odeurs que je supporte bien sont celles des agrumes. Ainsi, j'ai successivement craqué pour le premier CK One Summer, puis pour l'Aqua Allegoria Orange Magnifica de Guerlain. Tous deux étaient des parfums éphémères qui n'ont été vendus que l'espace d'une saison.

Jusqu'ici, j'étais assez tranquille dans le domaine des cosmétiques, étant donné que je passais mon temps à en changer. Mais l'an dernier, j'ai enfin trouvé le trio magique qui me faisait une peau acceptable: Washing Cream de Menard pour nettoyer, Gommage Doux Eclatant de Seaderm pour exfolier et Crème pour les Peaux Intolérantes d'Avène pour hydrater. A ce jour, Menard est en rupture de stock de Washing Cream depuis plusieurs mois parce qu'une plante cruciale pour la fabrication est devenue introuvable, et les laboratoires Seaderm en proie à de gros soucis financiers ont cessé de livrer leurs distributeurs.

Je ne voudrais pas porter la poisse à Avène, mais je m'attends à ce que leur usine brûle d'un jour à l'autre.

11 commentaires:

Les tests de Gridou a dit…

Poison... J'ai porté ça durant des mois et des mois jusqu'à ce que mon amoureux de l'époque m'avoue qu'il avait envie de vomir dès qu'il s'approchait de moi. J'ai opté pour le Cabotine, là il est devenu nettement plus amoureux du coup ;-)

funambuline a dit…

L'eau d'orange verte d'Hermès as-tu testé ? Parce que celui-là ne risque pas de disparaître de si tôt (et, accessoirement, est une merveille absolue).

Ils ont aussi sorti eau de pamplemousse rose... mais je ne sais pas si ils vont l'intégrer dans leur gamme régulière.

mmarie a dit…

Huhu mon idée de l'enfer s'approche pas mal de la tienne (hello Gridou ;-))))) Autre scénario atroce, se retrouver voisine d'avion d'une aficionada de Loulou (j'ai un haut-le-coeur rien qu'en l'écrivant).

Ai connu aussi ce genre de malédiction.
Racheter les yeux fermés un parfum que j'aimais (Vent Vert de Balmain, oui c'est d'un autre âge) et qui s'est révélé avoir changé de formule. Damn it !
Ou ne plus trouver nulle part le seul et unique déo que j'aime et dont Klorane aurait cessé la fabrication.

Moi a dit…

Ce qui est terrible c'est aussi de penser qu'il y a une plante qui a disparu à cause des cosmétiques. Non ? :p
(c'est mon côté Dodo ça )
Sinon, je déteste aussi Poison. Et je porte les Aqua Allegoria de Guerlain. Faut en changer tous les ans quoi :-/

Malena a dit…

Bah Pamplelune chez Guerlain tu ne l'aimes pas ?

Miss Sunalee a dit…

Le déo Klorane, en effet, je ne le trouve plus... Je l'ai remplacé par un Roger Cavaillès. Par contre, ne jamais acheter ceux de Nuxe: ça ne fonctionne pas et chez moi, ça sentait le vomi (eurk).

Je confirme pour l'eau d'orange verte mais il me semble que tu l'as achetée ? C'est devenu mon parfum de mi-saison (avec un Anna Sui), gardant les Lutens pour l'hiver et Mr Balmain au citron pour l'été.

Argh pour Seaderm: j'adore leur crème à la criste marine pour soigner mes jambes entre deux épilations ! Une alternative ?

Les tests de Gridou a dit…

Ah mais Loulou j'en ai mis aussi :D Là, c'est ma mère qui supportait pas, ça a terminé comme truc à chiottes mais même ça elle pouvait plus.
Par contre, je plussoie Funambuline, les parfums d'Hermès sont généralement des petits bijoux d'odeur !
Note que je pense pas qu'avec ce que je t'ai dit tu me fasses confiance niveau parfumerie :DDD

ARMALITE a dit…

L'eau d'orange verte d'Hermès, je l'ai en effet dans le collimateur depuis quelques mois, mais j'attends de finir mes flacons précédents pour investir.

funambuline a dit…

Avec les duty free, Hermès deviendrait presque abordable... #modeviletentatrice

Anonyme a dit…

Bonjour,

En effet je cherche la washing cream de Ménard et je ne trouve que sur le site Cleansing cream
est ce la même chose?

Athéna a dit…

d'accord avec MissFun, l'eau d'ornage verte d'Hermès, et Pamplelune, et le cédrat de roger & gallet, ou l'au de cédrat de Guerlain