mercredi 28 avril 2010

"Cadavre Exquis"

Après l'hilarant recueil des meilleures notes de son blog, après les deux tomes de "Joséphine" qui m'avaient moins convaincue, Pénélope Bagieu se lance pour la première fois dans l'exercice du "récit au long cours" plutôt que des gags en une page.

L'héroïne de "Cadavre exquis" s'appelle Zoé. Elle a 22 ans, un job pourri d'hôtesse d'accueil, un copain chômeur qui pète au lit, un appartement de douze mètres carrés et aucune ambition dans la vie. Un jour, son chemin croise celui de Thomas Rocher, ex-écrivain à succès en mal d'inspiration qui vit terré dans son somptueux appartement...

Je ne peux ni vous dévoiler la fin, ni même vous révéler le pitch de cette bédé - ce serait gâcher son principal intérêt, qui est de surprendre le lecteur tout en restant dans la logique d'une histoire dont la mise en place dure presque cent pages. Je l'avoue: avant de comprendre où Pénélope Bagieu m'emmenait, j'ai failli m'ennuyer. Puis j'ai juste eu envie d'applaudir. Malgré quelques longueurs, "Cadavre exquis" est une jolie réussite qui prouve que son auteure est bel et bien capable d'écrire de la fiction pure, et pas seulement de faire rire en se moquant d'elle-même.

5 commentaires:

Gren a dit…

Je l'ai feuilleté à la Fnac jeudi dernier, il me tentait bien, il ne me reste plus qu'à y retourner !

Malena a dit…

C'est rigolo je l'ai acheté ce matin :)

ARMALITE a dit…

Malena: oui, mais tu es une personne au goût très sûr comme en témoignent tes lunettes et tes chaussures ^^

Emilie a dit…

Je l'ai fini hier ;-)
J'ai moi aussi beaucoup aimé, et Joséphine aussi m'avait beaucoup plu

Malena a dit…

You made my day ;)