vendredi 16 avril 2010

Comment perdre une matinée à Tokyo

1. Hyper excités par la perspective d'aller au Musée Ghiblirhirhirhi, se coucher tard la veille et n'émerger qu'à 8h45 le matin.
2. Prendre à Shinjuku un train de la Chuô line qui va gagner Mitaka en s'arrêtant dix minutes dans chaque gare, le tout à travers un paysage bien déprimant et trempé par la pluie.
3. Arrivés à Mitaka, courir pour attraper la navette conduite par le premier Japonais mal aimable rencontré depuis le début du séjour.
4. Présenter ses billets au jeune boutonneux posté à l'entrée du musée et l'entendre répondre sur un ton sans appel: "Ziss iz for toumorro".
5. Ouvrir de grands yeux. Vérifier la date sur le billet. "April the 16th". Demander à Chouchou: "On n'est pas jeudi? Je croyais qu'on était jeudi."
6. Recompter les jours passés. Si, on est bien jeudi. Mais vu qu'on a souhaité hier l'anniversaire de Soeur Cadette, née le 14, on n'est probablement pas le 16.
7. Se demander d'où vient l'erreur. On avait pourtant dit à Chouchou de réserver pour le premier jeudi des vacances. Ou bien il s'est trompé, ou bien c'est l'agence. Qui, entre parenthèses, aurait pu ajouter "Friday" à côté de la date, pour les gens qui ne savent jamais le combien ils sont.
8. Dépités, reprendre dans l'autre sens la navette au conducteur mal aimable et se retrouver à Shinjuku vers midi avec une moitié de journée de gâchée.

1 commentaire:

anneso a dit…

Tu as pris l'avion à temps,apparemment,tous les vols sont annulés et les aéroports paralysés à cause du nuage de cendres islandais!