dimanche 14 novembre 2010

"(500) days of Summer"

Comment tuer le temps par un dimanche après-midi de novembre quand on a un bon gros coup de blues? J'ai sorti mon plaid en polaire gris tout doux, préparé une tasse de chocolat chaud et fouillé dans ma collec' de DVD en quête d'un film pas encore vu et qui ne me déprimerait pas davantage. Un seul candidat s'est présenté à moi: "(500) days of Summer".

Tom travaille dans une société qui fabrique des cartes de voeux et croit en l'Amour avec un grand A. Fraîchement débarquée à Los Angeles, Summer vient d'être embauchée comme assistante de direction dans la même entreprise et ne veut surtout pas d'une relation sérieuse. Pourtant, Tom se met très vite en tête qu'elle est la femme de sa vie. Commence alors une relation tumultueuse entre deux personnes qui ont une vision du couple totalement opposée.

D'un argument pas très novateur, Marc Webb parvient à faire un des films les plus charmants que j'aie jamais vus. Il multiplie les astuces de mise en scène, présentant les chapitres de son histoire dans le désordre, substituant ses personnages aux héros de vieux films en noir et blanc ou mettant en parallèle les espoirs de Tom et les faits tels qu'ils se déroulent réellement. Et puis surtout, il évite l'écueil du romantisme sirupeux auquel il préfère une sincérité et un réalisme parfois douloureux.

Joseph Gordon Levitt campe un héros qui pourrait être le frère jumeau de Ted Mosby - avec lequel il partage une vision un peu naïve de l'amour et une carrière d'architecte ratée. Zooey Deschanel est parfaite en fille craquante mais insaisissable. Et les fans de Chloe Grace Moretz alias Hit Girl la retrouveront avec plaisir dans le rôle de la petite soeur étonnamment mature de Tom - sans autre artillerie qu'une Wiimote, cette fois. Un vrai joli moment de cinéma dont il serait dommage de se priver.

3 commentaires:

Ori a dit…

Un film coup de coeur et la BO!!! J'ai adoré!

funambuline a dit…

Je l'ai vu hier soir et je voulais te remercier, j'ai BEAUCOUP aimé...

Mais contrairement à Ori... la BO avec Madame Nain inside m'a un peu hérissée (même si tout le reste de la BO m'a plu)...

ARMALITE a dit…

Fun: Je suis bien contente qu'il t'ait plu! Et moi aussi, j'ai grimacé en entendant Mme Monmari dans la scène de la voiture... Pourtant, je l'aimais bien à l'époque, j'avais même acheté son album.