samedi 13 novembre 2010

Les 7 travaux d'Armalite - Jour 1: Rapatriement à Monpatelin

Pour s'échauffer, une petite journée sans trop de difficultés si la poubelle roulante de Chouchou ne tombe pas en panne, que des grévistes retardataires n'empêchent pas mon TGV de circuler et qu'Etre Exquis n'oublie pas de venir me chercher à la gare.

Risque bonus: possibilité de découvrir des cafards et des rats (huuuuuu) dans mon appartement, puisque mes voisins directs se sont plaints d'en avoir chez eux, et de me taper une nouvelle attaque de panique cette nuit quand je n'arriverai pas à dormir malgré les somnifères et que le moindre petit bruit me donnera des sueurs froides. Une imagination fertile n'est pas nécessairement une bonne chose.

Contrariétés optionnelles: ordinateur et/ou wifi en panne; voisine partie en goguette avec mon courrier des six dernières semaines.

Update 18h28: Le voyage s'est déroulé sans incident, en première classe grâce au système de réservations bizarre de la SNCF qui a fait que c'était moins cher qu'en seconde sur ce trajet-là, mais à côté de séparatistes flamands qu'un entrepreneur français installé à Bruxelles depuis 40 ans a lancés sur le sujet: "La solidarité c'est bien beau, mais à la fin, y'a les gens qui veulent travailler et ceux qui veulent juste s'amuser". Y'a des baffes qui se perdent.

Etre Exquis est venu me chercher à la gare et m'a emmenée boire un verre au bord de la mer avant de me conduire chez moi et de monter ma très lourde valise jusqu'au deuxième étage. Love. Jusqu'ici, pas de traces de visiteurs indésirables (d'autant que les fourmis sont en train d'hiberner), mais je n'ose pas crier victoire trop vite. Et ma voisine ne répond pas à mes coups de sonnette bien que sa fenêtre soit allumée et sa télé aussi. J'espère que sa surdité a juste atteint un nouveau palier, car en ce moment, je ne porte pas chance à mes voisins...

2 commentaires:

funambuline a dit…

Courage, il fait beau dans le sud en ce moment...

sylvie-québec a dit…

Bonne chance avec tes bêtes féroces...si ça se trouve, il n'y en aura pas du tout chez toi !