dimanche 28 novembre 2010

Rêve et prophétie


J'ai vécu ces trois derniers jours une expérience assez incroyable qui aura peut-être changé le cours de ma vie - seul le temps le dira.

J'ai tellement de choses à raconter que je ne sais même pas par où commencer. Je n'ai surtout pas le temps de le faire, car un méchant concours de circonstances fait que je serai débordée par mon boulot toute la première moitié de la semaine - et ensuite, si la neige nous y autorise, Chouchou et moi partirons quelques jours à Lisbonne.

Je finirai par en parler, sûrement. Et je sais que ça ne sera pas simple. Je suis athée, cynique au 36ème degré, réfractaire à la psychologie de bazar et plus que sceptique à l'égard de tout ce qui s'écarte de la logique pure. Pourtant, après deux jours épuisants qui m'ont menée de consternation en découragement, j'ai eu aujourd'hui une série de... révélations, faute d'un meilleur terme. Juste sur ma petite personne, hein, mais je ne cherchais pas non plus la réponse aux mystères de l'univers.

Je crois que ces révélations ont dénoué la pelote d'angoisses qui grossissait en moi depuis des années. Je crois aussi avoir découvert des outils de travail sur soi qui me seront utiles tout le reste de ma vie.

Sérieusement, j'ai des étoiles plein la tête.

Aujourd'hui, j'ai nourri la petite fille incomprise que j'étais autrefois avec de la soupe-alphabet préparée à partir des "Trois mousquetaires", tué le Minotaure avec un sabre-laser puis marché tout droit vers la sortie du labyrinthe, et découvert l'hippopotame de ma résilience intérieure.

Il est mauve et il s'appelle Georges-Arthur Llewellyn.

Je sens qu'on va bien se marrer tous les deux.

3 commentaires:

La Princesse a dit…

J'ai hate que tu nous racontes tout ça, et puis j'espere surtout que toi et Chouchou profiterez bien de Lisbonne !

funambuline a dit…

Le contraste entre ce billet et le précédent est impressionnant !

ARMALITE a dit…

Ah oui, hier a été une journée... bouleversante dans le bon sens du terme.