mardi 16 novembre 2010

Révélation

Vendredi dernier, avant que je quitte Bruxelles, Chouchou et moi avons suivi une séance de méditation avec Claudia. Au lieu d'utiliser les techniques de visualisation habituelles, elle nous a fait faire plein d'exercices de respiration que je ne connaissais pas encore. Puis, à brûle-pourpoint, elle a lancé: "Now, listen to what your body is telling you. What message is it sending?".

Dans ces cas-là, je suis toujours bien embêtée, réduite à imaginer ce que mon corps pourrait éventuellement vouloir me dire s'il n'était pas spirituellement muet comme une carpe. Mais cette fois, une pensée très nette s'est immédiatement imposée à moi. "You can handle more than you think". Il n'y avait rien d'autre que cette idée, une certitude calme et absolue. J'en ai été la première surprise.

Puis Claudia nous a demandé de nous répéter en boucle, comme un mantra, trois choses que notre corps réclamait de nous. Là, j'avoue que rien ne m'est venu spontanément et que j'ai dû réfléchir à ce qu'il serait bien que je fasse dans les jours, les semaines ou les mois prochains. Et j'ai accouché de la liste suivante:
- Have more fun (un conseil - presque une injonction - donné par Chouchou il y a quelque temps déjà).
- Don't worry so much.
- Keep on working to find inner peace.

Les trois choses reviennent plus ou moins au même - ou sont, en tout cas, extrêmement liées. Pour la paix intérieure, je compte sur la méditation et le yoga, mais je sais que ce sera un travail de longue haleine. Alors en attendant, pour maîtriser mon inquiétude, je m'en remets au Xanax. Ca ne me plaît pas, mais ça reste une bonne solution provisoire, et j'arrêterai dès que possible.

Quant au fun... Ces derniers temps, je me suis concentrée sur tout ce qui me permettait d'oublier la réalité, de sortir de ma propre vie et de mon esprit. Ce qui signifie que j'ai regardé pas mal de séries télé et beaucoup, beaucoup lu. Ma PAL n'était pas descendue si vite depuis l'époque bénie où j'avais encore des grandes vacances. A présent, j'aimerais retrouver des occupations plus actives, qui me permettent de profiter du "ici et maintenant" au lieu de le fuir.

Je réfléchis et je vous tiens au courant.

9 commentaires:

Caroleen D a dit…

"j'aimerais retrouver des occupations plus actives, qui me permettent de profiter du "ici et maintenant" au lieu de le fuir"

>> Tu viens de mettre en mots quelque chose qui me touche profondément !

Miss Sunalee a dit…

créer un spectacle burlesque, même si ce n'est que pour chouchou !

Ness a dit…

Cette distinction entre les moments vivants et les moments fuyants me parle énormément. Je te souhaite de réaliser ton programme en trois temps :-)

La Princesse a dit…

Même réaction que Caroleen D pour ma part...

Lire ton blog est salutaire^^

funambuline a dit…

Pour la question de "find you inner peace" je pense que Eat, pray, love pourrait t'amuser, chacune des trois parties d'ailleurs, mais en particulier la description qu'elle fait de son incapacité à la méditation est très drôle... puis utile.

Amber a dit…

Hey, ce que tu dis concernant le fun m'interpelle.

Je suis au même stade que toi, j'enchaîne livres et série TV et souvent je me demande si le fun ne devrait pas être lié à quelque chose du plus "réel", comme des moments passés avec des amis, famille, etc. mais n'étant pas une people personne (comme toi, je crois ?), mon fun actuel me convient encore bien.

Bref, quelque soit la réponse que tu trouve, j'ai hâte de la connaître ;)

Courage pour la suite !

biankacha a dit…

Entre tes 7 travaux et la force mentale que tu vas tirer de la méditation, on va bientôt t'appeler Herculite ;) Je suis certaine que tu vas parvenir à un peu plus de paix intérieure et de gaieté, ce n'est pas comme si tu ne faisais pas d'efforts, tu le mérites!

ARMALITE a dit…

Funambuline: mais je l'ai déjà lu Eat Pray Love; j'ai même évoqué, dans ma critique du film, ma déception que le moment de son "illumination" n'ait pas été retranscrit à l'écran (par contre, le côté "je n'arrive pas à faire le vide dans mon esprit" est très bien mis en scène, je trouve!).

Amber: j'ai des moments plus tournés vers l'intérieur où les séries et les bouquins me contentent parfaitement. Mais j'ai aussi besoin d'expériences extérieures. Un peu avec des gens (même si je suis une ourse, j'ai des amis chers que je prends toujours plaisir à voir); juste seule ou avec Chouchou, ça me va aussi. Mais d'une façon ou d'une autre, à un moment, je dois faire des choses qui me font sentir vivante.

funambuline a dit…

@ Armalite : j'avais oublié, ton post m'y a fait penser... ce n'était donc pas pour rien :-)