lundi 6 décembre 2010

Internacional Design Hotel


Nous tenions absolument à séjourner dans cet hôtel recommandé par La Princesse. C'est d'ailleurs ce qui nous a décidé à repousser à début décembre notre voyage initialement prévu pour fin septembre/début octobre: le prix des chambres en haute saison ne rentrait pas DU TOUT dans notre budget. Je ne regrette pas ce décalage. Même si nous avons craint un instant de ne pas pouvoir partir, ces trois jours de coupure ensoleillée au milieu d'une période de froid glaciaire, d'inondations, de neige et de verglas à Bruxelles nous auront fait le plus grand bien.

L'Internacional Design Hotel, donc, ce sont quatre étages aux ambiances radicalement différentes: Tribu (inspirée de l'Afrique), Urbaine (minimaliste chrome-cuir-graffiti), Zen (bambous et lignes épurées asiatiques) et Pop (dite "vaisseau spatial de Barbie" par La Princesse). Devinez laquelle j'ai choisie? L'hôtel n'étant pas bondé en cette période, nous avons même, me semble-t-il, été upgradés et eu droit à une chambre L au lieu de la M pour laquelle nous avions payé. J'ai poussé des cris de joie à la vue du lino rose vif à pois rose clair, de l'alcôve-bureau, des produits Rituals et du PQ fuchsia dans la salle de bain. Et mon bonheur n'a plus connu de limite quand j'ai pris une douche dans une cabine parfaitement étanche, avec une pression du feu de Dieubouddhallah et une eau qui n'en finissait plus d'être chaude, avant de m'essuyer avec des serviettes monogrammées toutes douces et de m'emparer du sèche-cheveux digne de ce nom. Pour un peu, j'aurais refusé de ressortir de cette chambre pendant trois jours.

Mais il y avait tout le reste de l'hôtel à explorer et à photographier, mille détails design recherchés et rigolos qui valaient bien la peine d'être immortalisés. Et puis à l'accueil, on nous avait offert un voucher pour deux boissons gratuites au bar situé au premier étage. Très chouette endroit, à la fois calme, branché et confortable. Nous y avons fini la soirée de vendredi devant un thé, bien calés dans des fauteuils en skaï moelleux près d'une fenêtre à l'angle de la Rua Augusta et de la place Dom Pedro IV, à pianoter sur notre eee-PC ou à lire les journaux internationaux gracieusement mis à la disposition de la clientèle. Nous n'avons pas, en revanche, testé le petit déjeuner servi dans la salle à manger attenante: à 15€ par personne, nous le trouvions un peu cher, même si je suis certaine qu'il les valait.

En résumé, nous avons adoré notre séjour à l'Internacional Design Hotel. Pour la déco, il ne peut pas tout à fait rivaliser avec le Fox à Copenhague ou l'Hôtel Amour à Paris; en revanche, il offre un meilleur confort que le premier et un accueil bien plus souriant et serviable que le second. Et il est situé de manière idéale, en plein coeur de Lisbonne avec un accès hyper facile à l'aéroport. Si vous avez les moyens d'y séjourner en jonglant un peu avec les différents tarifs selon les périodes de l'année, vous ne le regretterez pas.

5 commentaires:

La Princesse a dit…

Je suis super contente que l'endroit vous aie plu, à toi et Chouchou.
C'est une base d'exploration hyper pratique pour Lisbonne, parce qu'à part quelques trucs, tu peux aller à pieds partout !

Moi j'ai bien aimé aussi le texte qui défile dans la l'ascenceur et la literie super confortable. (Ces gros coussins dodus et rebondis !! ).

Par contre, comme mon Chouchou est un grand modèle, il se trouvait un peu à l'étroit. ( option pieds qui dépassent du lit...)

Ln de Bxl a dit…

Du PQ fuschia ...mon rêve ! Cet hôtel m'a l'air tout a fait ravissant en tous cas ! Lisbonne....j'adorerais y retourner, j'ai beaucoup aimé cette ville !
Bises

ARMALITE a dit…

La Princesse: j'ai remarqué aussi les extraits d'Alice in Wonderland ^^
Quant à la literie, c'est peut-être mon seul reproche: le matelas de notre lit était trop dur pour moi...

La Princesse a dit…

Ah chez moi c'est l'inverse...J'aime les matelas très fermes, et je les trouve toujours trop mous dans les hôtels ;)

Miss Sunalee a dit…

La Princesse: va au Vietnam, là ils sont super durs !