mardi 7 décembre 2010

Où j'allie recyclage et spiritualité

Dans l'avion qui nous emmenait à Lisbonne, j'ai lu le numéro de novembre de Real Simple dans lequel figurait cet article. L'auteur y parle de sa mère qui, pendant plusieurs décennies, a rangé dans de petites boîtes des morceaux de papier sur lesquels elle avait gribouillé les prières qu'elle faisait pour sa famille, ses amis mais aussi de parfaits inconnus. Quand elle était exaucée, elle rajoutait un petit mot de remerciement.

Bien que je ne croie pas en Dieu, cette histoire m'a beaucoup touchée, et je me suis demandé comment adapter ces "God boxes" pour la mécréante que je suis. J'aime beaucoup l'idée de noter ses préoccupations et ses voeux les plus chers, de les coucher sur papier pour les matérialiser, puis de les enfermer symboliquement quelque part afin de ne plus être obnubilé(e) par eux. Portée par mon nouvel élan de positivisme, j'aime aussi beaucoup le principe de remercier pour les belles choses, même si cette gratitude ne s'adresse à personne en particulier. Il y a quelques années, j'avais d'ailleurs commencé un carnet sur lequel, chaque soir, je m'appliquais à noter cinq petits bonheurs qui m'étaient arrivés ce jour-là. Parfois, c'était vraiment des choses infimes, mais même dans les périodes noires, je trouvais toujours.

Donc... J'ai redescendu de l'étagère sur laquelle elles dormaient depuis pas mal de temps deux jolies boîtes en métal achetées à Copenhague il y a deux ans: l'une ornée de pommes bleues avec un couvercle vert, l'autre ornée de pommes rouges avec un couvercle violet. Dans l'une, j'ai glissé un petit mot de gratitude pour le séjour si agréable que Chouchou et moi venons de passer à Lisbonne. A l'autre, j'ai confié mon souhait que les examens de mon père montrent des résultats positifs et que son opération se déroule bien. J'espère que la première trouvera à se remplir plus vite que la seconde.

(Je mettrai une photo demain; ce soir la lumière est trop pourrie...)

3 commentaires:

Les tests de Gridou a dit…

Un jour que je complimentais mon amie Paola sur un vêtement, elle m'a dit "tu devrais écrire tous ces mots sur des petits papiers et me le ressortir de temps à autres !" Je l'ai prise au jeu et pour ses 40 ans, elle a reçu une jolie boîte à thé comprenant une flopée de petits compliments allant du "j'aime tes yeux aujourd'hui" au "j'aime comment tu expliques un concept difficile à ton fils".
La boîte est toujours chez elle, bien en évidence sur une étagère =)
Cette symbolique des petits papiers est reprise dans le FrangShui également, ça ne m'étonne guère...

ARMALITE a dit…

Sara aussi m'avait fait une boîte à mots qu'elle m'a donnée le jour de la troc party, tu te souviens?
J'aime les boîtes... presque autant que les carnets ^^

sara a dit…

Ben oui, c'est le principe de ma boîte à mots, tu en pêche un de temps en temps, et tu trouves souvent un truc qui te réconforte ou t'aide à prendre un décision pour la journée. J'allais justement t'en parler ;-)