jeudi 23 décembre 2010

Poète et macho

Mes deux neveux font du hockey sur glace. Ce soir, nous sommes allés les admirer à l'entraînement. Attila, 9 ans, joue déjà dans l'équipe locale tandis que Cahouète, 4 ans, s'efforce encore de maîtriser les rudiments du patinage. Pour l'instant, il marche plus qu'il ne glisse, et les chutes sont encore nombreuses.

Un jour, alors qu'il gisait immobile sur la glace, les membres en étoile, son père inquiet lui a lancé depuis l'autre côté de la rambarde: "Tu t'es fait mal?". "Non, je regarde le plafond", a tranquillement répondu Cahouète.

Un autre jour, alors qu'il venait de s'étaler de tout son long, son entraîneur s'est approché pour le remettre debout. Cahouète a dédaigné sa main tendue et s'est relevé tout seul en expliquant poliment: "Non, merci, j'ai pas besoin d'aide: je suis un homme." Poète et macho: tout un programme.

2 commentaires:

noisette a dit…

Belles et bonnes fêtes auprès des tiens.
Bizzz

Anonyme a dit…

bonnes fêtes parmi ta famille
marion qui te suit jour après jour