mardi 28 juin 2011

Bon d'accord...


...J'ai menti. Non seulement je ne vous ai pas donné mes premières impressions samedi soir, mais je vous ai carrément laissés sans nouvelles pendant 4 jours. C'est peut-être pour me punir que le ciel a envoyé la foudre frapper notre avion de retour (glups). Pourtant, ce n'est pas ma faute si je n'ai pas pu bloguer. C'est celle de l'hospitalité gruyéroise grâce à laquelle nous n'avons pas eu une seule minute pour nous ennuyer, ainsi que du dénivelé des rues gruyéroises qui, conjugué à une température exceptionnelle, nous a mis sur les rotules chaque jour à partir de 17h, nous laissant juste assez d'énergie pour nous traîner jusqu'à la table du dîner puis pour dauber bavarder jusqu'après minuit. Trop dure la vie en Gruyérie. Bref, je promets (sur la tête des kilos de chocolat et de vernis à ongles que je n'ai même pas encore déballés) de tout vous raconter à partir de demain avec moultes photos. Et le blog de Régis ne sera pas en reste. Là, je vais juste mettre mon fromage au frigo et aller me coucher pour récupérer quelques forces.

Aucun commentaire: