jeudi 16 juin 2011

"Je veux être femme au foyer"


Non, je ne suis pas dégoûtée des scènes d'empalement et de partouzes au point de vouloir abandonner mon métier. Il se trouve juste que la pin-up de la couverture a attiré mon attention lors d'un récent passage chez Cook & Book, et qu'un rapide coup d'oeil à l'intérieur m'a convaincu que je passerais un bon moment avec ce livre de la Canadienne Rosemary Counter.

Dès l'introduction, le ton est donné: il sera vif et impertinent, voire politiquement incorrect. "Avocate dans un grand cabinet ou serveuse dans un bar, toute femme a son moment de lucidité. Fatiguée, débraillée, elle finit par se demander: qu'est-ce qui est plus amusant que d'aller au boulot? Ne pas aller au boulot. Mais à quoi pourrait-elle passer toutes ses journées? A faire tout ce qui lui plaît. Et les revendications du MLF? Et bien, elle a maintenant tout le temps de lire "le deuxième sexe" dans sa baignoire. Et qu'y a-t-il de plus girl power que d'envoyer un homme faire le boulot à sa place? Rien. Je ne dis pas que vous n'apportez pas votre contribution. En fait, votre simple présence est votre contribution. Certes, vous ne savez pas cuisiner, mais Dieu que vous êtes mignonne en tablier. Le ménage vous dégoûte, bien sûr, mais vous avez le numéro d'une adorable vieille dame originaire de Lisbonne qui ne demande qu'à le faire. Vous avez parfois du mal à tenir quelques Martini (le plus souvent, d'ailleurs, ce sont eux qui vous tiennent...) mais vous savez organiser des soirées géniales."

La suite est du même tonneau. Exemple, la recette des "Crêpes-je-suis-désolée-Chéri", pour quand la femme au foyer a quelque chose à se faire pardonner. Ingrédients: De la farine, 1 oeuf sans la coquille, 1 tasse de lait frais de préférence (si vous n'en avez pas, allez frapper à la porte de votre voisin sexy d'une manière suggestive). Préparation: Mélangez le tout dans un saladier. Versez la pâte dans une poêle chaude beurrée. Quand ça sent le cramé, retournez la crêpe. Quand ça sent à nouveau le cramé, c'est prêt." Ou encore, les 10 commandements de la grasse matinée: "1. Tu ne te réveilleras pas aux aurores. C'est à la fois totalement inacceptable et contraire à la marche naturelle des choses. Ca crée aussi un mauvais précédent." On atteint des sommets de drôlerie dans les quizz (mention spéciale à "Quelle est la profession de votre homme?") et les tableaux censés expliquer l'utilité des ustensiles de cuisine ou appareils électro-ménagers. De plus, la mise en page à base d'illustrations style 50's est totalement craquante. Un chouette cadeau à faire ou à se faire.

Aucun commentaire: