dimanche 12 juin 2011

The long kiss goodbye


Ce matin, à 5h30, nous avons été réveillés par des miaulements déchirants qui, pour une fois, n'étaient pas ceux de Scarlett exigeant que nous nous levions pour lui laisser le lit. Chouchou a bondi. Etalée sur le ventre dans sa litière, les pattes en étoile, Copernique vomissait une bave gluante dont elle ne parvenait pas à se débarrasser. Quand nous avons voulu la sortir du bac pour l'essuyer, elle s'est traînée jusqu'à la cachette au pied de l'arbre à chats. Elle avait du mal à tenir debout et ses pattes partaient dans tous les sens. J'ai compris tout de suite que c'était la fin.

Nous l'avons emmenée à notre clinique vétérinaire, qui assure une garde la nuit et les jours fériés. Une jeune femme blonde très douce lui a fait une prise de sang dont les résultats n'étaient pas bons. Son urée avait beaucoup empiré; son foie aussi était en train de lâcher, et elle faisait un début de diabète. De plus, elle avait perdu pas mal de poids et était en hypothermie. Nous aurions pu la mettre sous perfusion pendant 48h, puis lui administrer des piqûres d'insuline deux fois par jour pour tenter de la "rattraper", mais étant donné son âgé, la véto n'y croyait pas, et moi, je ne voulais pas qu'elle souffre. Avec beaucoup de tristesse mais d'un commun accord, Chouchou et moi avons donc décidé de la faire euthanasier. Nous lui avons murmuré nos au revoir avec des larmes plein les yeux. Une petite injection de tranquillisant l'a endormie, même si ses yeux sont restés à demi ouverts. Une seconde injection a arrêté son coeur sans qu'elle sente rien. Son flanc a cessé de se soulever et de s'abaisser. L'air résiduel s'est échappé de ses poumons dans un dernier miaulement.

Et puis plus rien, plus rien qu'un petit corps immobile et quinze ans de souvenirs. Mon père qui la surnommait "la mal peinte" à cause de son marquage seal tortie point un peu inhabituel. Des milliers de kilomètres parcourus depuis sa Bretagne natale jusqu'à Monpatelin et, plus tard, à Bruxelles; des millions de poils incrustés dans mes vêtements, de bouderies plantée face aux murs, de flaques de vomi essuyées en râlant, de vautrages sur le bouquin que Chouchou ou moi étions en train de lire, mais surtout des milliards de courses folles à travers l'appartement et de câlins ronronnants le soir sur le canapé. Une infinité d'amour qui méritait bien une fin digne.

Maintenant j'aimerais passer un lundi tranquille, si ça n'est pas trop demander...

20 commentaires:

Miss Sunalee a dit…

oooh, c'est trop triste, mais sans doute était-ce son heure... Plein de bisous...

The Geek Whisperer a dit…

Courage, je sais que ce sont des moment difficiles à vivre. Vous lui avez offert une belle vie avec vous.

Petiteflo a dit…

Une vie pleine d'Amour jusqu'à son dernier souffle; c'est ce que vous lui avez donné <3

Poupoune a dit…

Je suis désolée pour vous :( j'ai vu beaucoup de fin de vie d'animaux, étant habituellement de l'autre côté de la seringue, et c'est toujours un moment difficile, surtout quand ça arrive brutalement.
Mais vous avez fait le bon choix, celui de la laisser partir sans souffrance, en la faisant passer elle avant votre peine (et tout le monde n'a pas cette capacité là).
Elle a eu une belle vie avec vous.
Les poilues et moi pensons bien à vous :(.

Myriam, qui n'est plus une elfe fée a dit…

Parfois,dans certaines situations, on ne sait pas quoi dire mais on veut quand même partager. Je ne peux qu'imaginer ta tristesse ayant deux "bébéchats" de 2 ans. Je te souhaite du courage, et beaucoup de repos.

ARMALITE a dit…

Merci les gens!
Poupoune: j'ai pensé à toi dans le cabinet du véto... Ca ne doit quand même pas être la partie la plus youpiyipiyé du boulot...

Les tests de Gridou a dit…

Je suis désolée... On a beau savoir quand on adopte un petit être poilu qu'il va s'en aller un jour, ça fait toujours mal quand le jour est arrivé.
Je t'envoie des bises.

ARMALITE a dit…

Ca va; on est tristes mais conscients qu'elle a eu une belle et longue vie de chat, et qu'elle est partie sans (trop) souffrir. On ne peut pas demander grand-chose de plus.

Anonyme a dit…

Mille bisous.
J'ai dû vivre la même chose avec Bubulle, après un an de lutte contre une maladie que nous connaissons trop bien. J'en ai retiré une certitude : l'amour traverse la barrière des espèces.
Bien à toi.
JC

ARMALITE a dit…

JC: Oh non, Bubulle aussi? :((((
Figure-toi que je pensais à toi en tapant le titre de ce post...

ARMALITE a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Emilie a dit…

Je suis bien triste pour vous, je vous envoie des bisous de réconfort...

sylvie-québec a dit…

Je suis si désolée pour vous deux...je sais trop bien que cela va arriver dans un avenir pas trop lointain avec mon bébé de 16 ans et ma poilue de 15 ans...on s'attache tellement à eux que l'on oublie qu'ils vont partir un jour...

Gren a dit…

Oh pauvre minette... vous avez pris la bonne décision, mais c'est si dur. Neige n'est plus très vaillante non plus...
Je vous envoie plein de douces pensées.

maerie a dit…

Gloups dur, dur, je suis passée par là pour un de mes petits chinchillas et on était pas fiers avec l'Homme...plein de bisous.

Eve a dit…

<3

eBry a dit…

Toutes nos condoléances de moi-même et de Myriam. Nous avons vécu la même douloureuse experience l'année passée avec notre chatte de 19 ans et son cancer. Dur dur. On s'attache après autant d'années...

FraiseDesBois a dit…

Quand Dentelle est morte, Titine a fait une dépression, maintenant elles sont toutes deux parties, mais je pense à elles, toutes mes condoléances et que l'hippo veille sur toi

ARMALITE a dit…

Merci à tous... Fraise: je crois que Scarlett ne réalise pas trop; il faut dire qu'elle est adorable mais ne brille pas par son intelligence (traduction: elle a le QI d'une cuillère à soupe ^^)

Anonyme a dit…

J'ai pleuré (evidemment). Espère que tu vas bien ou mieux, ce serait déjà pas mal. t'embrasse. S