mardi 15 novembre 2011

Les Machines de l'Ile


Nantes abrite deux sortes de géants: ceux du Royal Deluxe et, depuis 2007, les Machines de l'Ile. La plus connue et sans aucun doute la plus spectaculaire de ces dernières est un éléphant de bois et de métal, entièrement articulé et motorisé.






Haut de quatre étages, ce mastodonte peut accueillir une cinquantaine de passagers qu'il promène le long de la Loire à l'allure tranquille de 2 km/h. Le voir soudain déplier sa trompe, cracher de la vapeur et se mettre pesamment en branle est un spectacle inoubliable.





(Je sais, ma vidéo est affreuse, mais c'était la première fois que j'utilisais cette fonction et je n'étais même pas sûre d'être en train de filmer; en plus, les gens derrière moi n'arrêtaient pas de me pousser, donc je vous remercie d'avance pour votre indulgence.)

Mais les machines de l'île, c'est aussi un musée contenant des tas de bestioles mécaniques sorties tout droit d'un livre de Jules Verne, et faisant partie d'un projet d'immense manège. Toutes les 5 ou 10 minutes, les visiteurs ont droit à des animations pleines d'humour qui émerveillent les grands aussi bien que les petits.


















Dans une salle voisine, on peut admirer les plans et lire le récit de la conception de l'arbre aux hérons, un projet fou fou fou dont il n'existe pour l'instant qu'une seule branche prototype. Celle-ci s'élance à l'entrée du site, structure mi-métallique mi-organique d'une étrange poésie dans laquelle il est possible de grimper.




Avant cela, les visiteurs auront pu regarder un film qui explique le processus de création des machines, et admirer les ateliers depuis une galerie en surplomb. Les quelques 100 artisans qui travaillent à ces projets sont des gens bienheureux, je vous le dis.




A la sortie, enfin, une boutique fort bien achalandée propose, en plus des cartes postales et des magnets habituels, de sublimes carnets de croquis à thème ainsi que de très belles boîtes métalliques illustrées par certaines des machines et contenant des palets bretons ou des caramels au beurre salé. C'est pas encore cette semaine que je vais maigrir, groumpf.

Si vous êtes de passage sur Nantes et que vous n'avez que très peu de temps pour visiter la ville, un passage par le site des Machines de l'Ile est un must absolu, une expérience dont vous ressortiez avec des étoiles plein les yeux.

8 commentaires:

Isa R a dit…

Merci pour cette idée de sortie qui ne se trouve qu'à 2h de la maison, pour les nouveaux Bretons que nous sommes.

Anonyme a dit…

En deux années sur place, je n'ai pas fait Les Machines de l'Ile. (Mais j'ai vu la Petite Géante en sommeil, immense et touchante, avant le départ d'un défilé et adoré "La révolte des mannequins".) J'ai un peu de mal à me l'expliquer. Un peu loin de là où j'habitais, un peu cher pour mon budget étudiant très serré peut-être, j'étais en cours/en stage/en babysitting... notamment juste à côté et j'emmenais les bébés en poussette jusqu'à l'éléphant qui nous faisait parfois l'honneur de sortir se promener en même temps que nous ^^
Dans les mois qui viennent, je dois voir une amie en Bretagne et on s'est promis une virée à Nantes. Tu peux être sûre que je ne manquerai pas de l'emmener et d'en profiter par la même occasion :)
Royal de Luxe, c'est de la magie et de la poésie à chaque apparition :) (Dommage qu'ils bougent peu en France... Nantes a de la chance.)

Mélusine

Londoncam a dit…

Alors là, voilà qui donne envie direct de prendre des billets de TGV pour Nantes !!! (moi j'aime bien ta vidéo, on y voit la subtilité de la machine qui fait bouger la trompe de l'éléphant)

Ladypops a dit…

Han ! Je veux absolument aller voir ça... mon amour pour la robotique ne peut que me pousser à aller voir ça... J'adore, ça à l'air sublime. Merci.

Pascale a dit…

Ouaip, on a de la chance... c'est fou comme ces immenses et lourdes machines arrivent à devenir gracieuses, légères, et à dégager autant de poésie...
Celles que j'ai le plus et le mieux vu (pour les avoir suivies plusieurs heures) ce sont les girafes, ça doit faire une dizaine d'années.

@Ladypops: si jamais tu viens un jour à Nantes, préviens-moi!!

Akroma a dit…

Je ne connaissais pas les Machines de l'Ile et cette visite guidée me donne très envie d'y aller.
Il y a quelques années, le Royal de Luxe était venu au Havre. J'avais adoré ça. J'avais assisté au réveil de l'éléphant, puis j'étais allée voir un module lunaire près du Volcan. Ils avaient complètement bousillé le parking pour mettre en forme l'atterrissage. C'était grandiose ! Tout comme le défilé. Les éléphants dépassaient les immeubles. C'était magique.

Camille a dit…

J'avais vu l'histoire des géants à Berlin il y a deux ans, et bien qu'il s'agisse de monstres (pour leur taille et pour la machinerie)leurs mouvement sont très gracieux, j'avais trouvé ça assez émouvant.

carole a dit…

La dernière fois que je suis allée à Nantes, l'attraction avec l'éléphant était nouvelle et le musée pas encore ouvert. Merci pour la visite virtuelle !

Je ne vois pas le manège Jules Verne dans ton reportage photo, il se trouve dehors, tous les parents se disputent pour que leur bambin prenne place dans la fusée, un régal de les voir se chamailler alors que les enfants eux s'en moquent !

C'est génial ce qu'ils ont réussi à faire des anciens arsenal, cet endroit est devenu un lieu culturel incontournable de la région et il y a de très bonnes idées.