vendredi 4 novembre 2011

Ruby de Revlon


De moi-même, jamais je n'aurais eu l'idée d'acheter des vernis Revlon. Oui, j'adore leur soin post-trauma, mais j'ai une image assez vieillotte et pas très glamour de cette marque. Pourtant, quand ma gouroute m'en a offert trois, je les ai dégainés sitôt posée chez Les Gens Que J'Aime et testés sur mes ongles exceptionnellement nus ce jour-là. J'ai été épatée par le résultat, au point qu'à peine rentrée à la maison, j'ai vite nettoyé mes essais à coup de bain dissolvant express et me suis fait dans la foulée une manucure avec le Ruby.




Niveau couleur, c'est assez proche du Bordeaux de Mavala, un beau rouge profond avec un sous-ton bleuté - dont je n'ai pas réussi, malgré de nombreux essais, à rendre la teinte exacte. J'ai cherché sur la blogosphère, et constaté que la plupart des heureuses propriétaires de Ruby avaient le même problème. Seule celle-ci a réussi à obtenir un résultat assez proche de la réalité.

Pour le reste, l'application est assez facile, la texture ni trop liquide ni trop épaisse, et le temps de séchage plutôt court. A deux couches, on obtient un beau résultat bien opaque et brillant. Je trouve ce Ruby parfait pour assortir aux couleurs de mes vêtements d'hiver (beaucoup de gris, de kaki et de violet, avec un peu de bleu canard, un soupçon de beige et une pointe de doré). Et pour celles qui se préoccupent de la composition de leurs cosmétiques, les vernis Revlon ne contiennent ni toluène, ni formaldehyde. Merci chère gouroute pour cette découverte! Je reviens très vite vous montrer les deux autres membres du trio: Rock Star et Gold Coin.

Aucun commentaire: