lundi 20 février 2012

Les brunchs du dimanche (13): Le Potemkine


Nous cherchions un nouvel endroit où bruncher hier avec Garulfo. Nous commencions à voir épuisé tous ceux qui nous tentaient dans notre Bible, "Un an de brunchs à Bruxelles". Dans ceux que nous n'avions pas encore testés, le Houtsiplou semble plutôt destiné à des familles avec enfants; le Delecta est réputé très bruyant; Les Trouvailles de Louise n'ouvre que le premier dimanche du mois, et nous avions déjà été aux Fils A Maman de Paris en début de semaine. Farfouillant sur internet, je suis tombée sur un endroit assez intrigant: un café qui organise des séances de cinéma et des soirées jeux de société, réputé "sympa, sans prétention, pas cher". Brunch tous les dimanche de 10h30 à 15h. Garulfo était enthousiaste. J'ai téléphoné: "Je suis désolé; on ne prend pas les réservations, m'a très gentiment répondu un serveur. On ne saurait pas gérer. Mais la salle est très grande, il y a toujours plus ou moins de la place." Soit.



Première impression à l'arrivée: le lieu est effectivement original, avec son immense porte en bois pivotante, son plafond très haut, sa mezzanine et sa grande baie vitrée qui laisse entrer plein de lumière même par un matin de février. Par contre, à 13h, il grouille de monde, et même si nous trouvons rapidement une table, le niveau sonore nous oblige quelque peu à crier pour discuter entre nous. Nous devons aussi faire la queue pour être servis à celui des deux comptoirs qui accepte le paiement par carte.

Toutefois, la formule brunch compense largement ces petits inconvénients. Pour 13,50€, on a droit à une boisson chaude (avec du vrai bon thé, du vrai bon café et, je présume, du vrai bon chocolat), un jus de fruits pressés à choisir parmi 7 ou 8 sortes, une viennoiserie couque accompagnée de beurre, de confiture, de miel et/ou de Nutella, deux grosses tranches de pain de campagne dense et savoureux, et deux portions de salades froides parmi la dizaine proposée, qui change apparemment toutes les semaines. Nous testons lentilles/chèvres frais, rillettes de saumon, écrevisses/avocat/chicons et magret/pâté de canard/laitue. Non seulement tout est très bon, mais au niveau des quantités, c'est juste ce qu'il faut pour sortir agréablement repu plutôt qu'au bord de l'inanition ou, au contraire, de l'indigestion.



Le rapport qualité-prix est vraiment excellent et l'endroit fort sympathique. En sortant, alors que Chouchou et moi venons de prendre congé de Garulfo et nous dirigeons vers la porte de Hal voisine pour chercher une géocache, une mini-tempête de neige nous tombe dessus à l'improviste. Les bourrasques glaciales chassent les Moldus, et nous trouvons sans problème un container qui doit être difficile d'accès par une météo plus clémente. Mais après ça, nous renonçons à en faire deux ou trois autres dans la foulée et rentrons vite nous mettre à l'abri chez nous. Pas grave: nous reviendrons sûrement bruncher au Potemkine (plutôt vers l'ouverture pour ne pas être embêtés par le bruit).

Potemkine
Avenue de la porte de Hal, 2
1060 BRUXELLES
Fermé le lundi
Mardi-mercredi: 10h30- 01h
Jeudi à samedi: 10h30-03h
Dimanche: 10h30-22h

5 commentaires:

La princesse a dit…

Faudra tester :)

( je pleure encore sur les corbeilles de viennoiseries de la morne plaine de waterloo moi !)

ARMALITE a dit…

Je te comprends, mais il faut savoir tourner la page avec ses petit doigts encore luisantes de beurre ^^

La princesse a dit…

Qu'il est dur de renoncer à ses mauvaises habitudes toutes beurrées et confiturées !

Ils font des petits dejs pour les becs sucrés sinon ?

ARMALITE a dit…

Voui. Mais il faut y aller pas trop tard, sinon, y'a plus de couques.

Anonyme a dit…

Marion avait raison dans sa formulation : tu es une vile tentatrice ;)

Mélusine