mercredi 8 février 2012

Sans titre, mais avec plein de petits coeurs dedans


J'ai été très touchée par l'afflux de messages de sympathie suite à mon post d'hier. Une nuée de "Courage, je pense à toi", envoyés par des filles que je n'ai jamais rencontrées. Le mail d'une jeune cousine qui me parle de la bonne humeur de mon père. Celui d'une copine qui me dit son regret de ne pas avoir réussi à être là pour son propre père dans des circonstances similaires. Celui de Mélusine qui, avec toute sa sensibilité et sa douceur, a miraculeusement trouvé des mots capables de me réconforter. Celui de Sophie qui s'est elle-même colletée avec un cancer et qui propose d'accourir, là tout de suite, avec quelque chose à manger si je veux. Ceux des gens, proches ou pas, dont le crabe a aussi emporté un parent et qui offrent de répondre à mes questions. Tous les petits mots des amis qui disent "Si je peux faire quoi que ce soit, tu n'as qu'à demander" - et je sais que ce ne sont pas des paroles en l'air. Pour tout ça, merci du fond du coeur.

Et parce que vous avez la gentillesse de penser à nous, voici les dernières nouvelles. Je viens de recevoir un coup de fil de mon père. Son oncologue n'a pas eu l'air affolé par les résultats du scanner d'hier (en même temps, c'est pas lui qui est malade...). Il a proposé de reprendre une chimio par cachets avec un contrôle plus régulier et plus strict pour pouvoir ajuster le traitement en fonction des marqueurs sanguins et de l'évolution des tumeurs. J'ignore si ses propos rassurants sont sincères ou s'ils relèvent du je-m'en-foutisme, voire du pur pipeau. Mais au téléphone, mon père semblait avoir le moral, et pour un angoissé chronique comme lui, on va dire que c'est déjà bien. Le reste, on le gèrera en temps et heure. Un jour à la fois.

Illustration empruntée à cette boutique Etsy via le blog d'Anouk qui ne m'envoie que des messages d'erreur quand je tente d'y accéder...

16 commentaires:

FraiseDesBois a dit…

Qu'il ai le moral c'est le principal, en plus il doit recevoir un afflut massif de bonnes ondes de toutes pars.

Prends bien soin de toi en tous les cas

Princesse Audrey a dit…

Merci de partager avec nous ces nouvelles. J'ai pensé à ton post toute la journée depuis que je l'ai lu (et je vais penser à toi et à ton père plus encore que d'habitude tous les jours, du coup). C'est bien que tu arrives à formuler ce que tu ressens, et c'est normal d'être là pour toi. Tu te dis misanthrope, mais tu donnes tant de joie, d'émotions, du définis si bien les choses, tu défends si bien le féminisme, que ça me donne envie d'être là pour toi. Bref, beaucoup de blabla maladroit de ma part, pour simplement te donner mon soutien encore. Bisous.

Cécile de Brest a dit…

Alors, je continue à penser à toi, il semblerait que tous nos efforts réunis fonctionnent !

sara a dit…

Toujours présente si tu le souhaites. Ce que j'ai le plus regretté, ce qui a été le plus difficile avec la disparition de mon père, c'est la distance, la surprise, le fait de n'avoir pas pu être présente, de ne pas avoir pu le voir, mon deuil en a été allongé d'autant. Nous sommes là aujourd'hui, nous serons là demain, et après-demain.
Plein de pensées, de good vibes et de tendresse.

Sophie a dit…

Ben tiens, il me semble que ça mérite une petite danse de la joie (c'est fait, mon collègue ne comprend rien mais je m'en fous...) suis tellement émue par cette bonne nouvelle que j'en ai les larmes aux yeux (mais je suis un peu émotive à mort de ces temps-ci...) Go on little brave one...

Sunbeam a dit…

Je lis ton blog tous les jours et je voulais juste te dire que je pense à toi. J'ai vécu cela il y a 5 ans et je sais que si je suis debout aujourd'hui, c'est grâce à tous ceux qui m'ont entourée. Des bises.

Pascale a dit…

Bon, moi je suis clairement une brêle en réconfortitude alors je ne dis rien mais je n'en pense pas moins à toi et ton papa.
J'empathise en silence, quoi. Bisous!(ça, je sais faire ;-))

Isa a dit…

Contente de savoir que ton papa a le moral, c'est déjà bien que le médecin ait réussi à le rassurer.

Gros bisous
Isa

Emilie Sunny a dit…

Je pense bien à toi

Courage

gros bisous!

Anonyme a dit…

Si les petits mots dont on t'a submergée hier t'ont fait du bien d'une manière ou d'une autre, j'en suis (nous en sommes, je crois que je peux passer au pluriel) heureuse(s).
Des bisous

Mélusine

Nuryko a dit…

Toute petite bonne nouvelle, c'est quand même bon à prendre.
Je pense très fort à toi.
*envoi d'ondes positives*

ElanorLaBelle a dit…

J'espère de tout mon coeur que ton papa va se remettre (même si je sais que ce n'est pas quelque chose de bénin, je ne me sépare pas de mon optimisme habituel)
Prends bien soin de lui (et de toi)
Bisous

Nekkonezumi a dit…

Same same, je suis contente surtout qu'il y ait une solution à tenter. L'espoir, c'est beaucoup... encore des pensées et des doigts croisés.

L@ure a dit…

Ma devise est la suivante : "au jour, le jour"... Toute "bonne" nouvelle est bonne à prendre et que ton père ait le moral est le principal.
Cargaison d'ondes positives en partance de France ;-)

Anonyme a dit…

Je plussoie L@ure mais moi, c'est des poutous de Londres que je t'envoie.
MissSparks

ARMALITE a dit…

L'internationale du bisou, huhu ^^