lundi 26 mars 2012

Un premier dimanche de printemps qui frôle la perfection


A cause du passage à l'heure d'été, nous nous levons taaaaard: 10h pour moi, 11h pour Chouchou qui a plein de sommeil à rattraper. Quand il émerge enfin, l'air encore chiffonné, il fait si beau dehors que je m'entends proposer de descendre chez Allemersch pour acheter des couques au beurre. Une bonne occasion pour étrenner les ballerines noires à paillettes achetées à la fin de l'automne. C'est jour de marché; en sortant du Carrefour Market où je me suis ravitaillée en adoucissant Ecover, en bouillon-cubes et en vache à boire parfum fraise, je m'offre une vingtaine de renoncules oranges pour égayer ma table de salle à manger.

Tout en déjeunant, je suis prise d'inspiration et bricole un petit collage à partir d'une photo trouvée dans un magazine anglais hier:



Je n'avais rien fait de semblable depuis très longtemps et je suis contente que le retour du printemps signale aussi celui de ma créativité.

Place ensuite aux choses sérieuses: le ménage hebdomadaire. Cette fois, j'ai trouvé un truc pour nous motiver. Quand nous aurons fini, nous descendrons nous promener au Sablon où se trouve une géocache récente que nous n'avons pas encore faite. Et pourquoi pas un petit goûter chez Wittamer? Vu l'heure, autant oublier l'idée de déjeuner...

Vers 15h30, nous prenons donc le 95 en direction de "la place des chocolatiers", comme j'aime à l'appeler. En raison du nombre de touristes et de la présence de nombreuses boutiques d'antiquités qui attirent une clientèle plutôt bourgeoise, c'est un endroit où je ne viens que lorsque j'ai des visiteurs français désireux de se ravitailler en pralines.

La geocache se trouve un peu plus bas, au pied de la tour Anneessens ("un des vestiges les mieux conservés de la première enceinte de Bruxelles bâtie au XIIIème siècle", selon Wikipédia). Nous la trouvons assez rapidement et remontons à pied par la ravissante petite rue de Rollebeek.

Là, dans la vitrine d'un salon de thé que nous nous promettons de tester un dimanche prochain tant sa terrasse semble agréable, nous apercevons une annonce pour un duplex à louer au 2ème étage de cette bâtisse de charme. 60 mètres carrés avec cheminée fonctionnelle, plancher en bois et cuisine semi-équipée. Disponible tout de suite. Si le loyer n'était pas 300 euros plus cher que notre appart actuel, je déménageais le week-end prochain.



Finalement, j'ai envie de salé. Nous entrons donc chez Made In Salad que nous voulions essayer depuis un petit moment. Chouchou prend un menu quiche + boisson + dessert à 9,90€, et moi une salade que je compose moi-même. Le principe est super, avec des ingrédients variés et très frais, mais je trouve les portions trop grosses et trop chères: du coup, avec seulement 4 ingrédients en plus de ma base, je me retrouve avec un énorme saladier qui contenterait facilement deux personnes. Pour le même prix ou un peu moins cher, j'aurais préféré pouvoir mettre une plus grande variété d'ingrédients en plus petite quantité chacun. Nous mangeons en terrasse, au soleil... mais hélas avec un orchestre de musiciens de rue qui joue très fort juste derrière mon dos. OK, je ne vais pas leur crier dessus, mais de là à leur donner des sous, euh... non.



Pour finir, nous faisons un crochet par la librairie Taschen où je trouve un bouquin absolument génial: "36 hours", qui présente 150 itinéraires touristiques à réaliser aux USA ou au Canada. De quoi plancher sur le road trip américain initialement prévu pour ce printemps et reporté à l'an prochain! En remontant vers l'arrêt du 95, je m'arrête au Pain Quotidien pour acheter une bouteille de leur jus de pomme bio - l'occasion de constater que ce restaurant de la chaîne est installé dans un très beau lieu. Malgré mes préjugés, nous reviendrons très vite au Sablon, c'est sûr!

Et vous, avez-vous bien profité de ce premier dimanche de printemps?

4 commentaires:

Cécile de Brest a dit…

Oui !! Nous aussi, on a profité ! Apéro improvisé avec les voisins qui s'est terminé en barbecue. C'était la première fis que nous mangions dehors cette année, c'est super agréable !
Et en rentrant, plantation : j'ai acheté des renoncules (moi aussi)!

Londoncam a dit…

Nous aussi on a profité du week-end !
L'appartement a été bien aéré, ensoleillé, on a ressorti les affaires d'été de la cave et descendu à la place les affaires vraiment trop connotées hiver. Il faisait bon enfiler des tongs !
J'ai aussi un peu cuisiné, un bon poulet rôti à déjeuner, un cake citron/pavot et une tarte épinards chèvre pour le diner.
On s'était baladé la veille dans Paris avant d'aller au spa Nuxe, et en sortant, on est allé à pied de rive droite à rive gauche pour aller diner.
Un vrai délice de marcher dans les rues en t-shirt ou petit gilet, sans chaussettes !

mmarie a dit…

Ah le salon de thé rue de Rollebeek ! je crois l'avoir mentionné dans un commentaire naguère. Et en effet le Pain Quotidien est vraiment très joli, au Sablon.

Ce n'est pas un endroit où je passe souvent (pavés hostiles aux cyclistes, en plus) mais j'en reconnais l'agrément. Et le jardin du Petit Sablon, en haut du boulevard, est bien agréable pour une pause lecture bucolique.

Dimanche enfantin avec goûter d'anniversaire pour ma part : pêche aux canards, maquillage de souris, de guirlande de fleurs ou de papillon, tout ça ;-)
Le tout sous des cieux suffisamment cléments pour la jouer en nu-pieds.

Il faut que je m'achète un joli bouquet, et aussi quelques primevères pour mettre de la couleur dehors en attendant les jacinthes et la glycine.

Madi a dit…

Un brunch tardif et gargantuesque au "Pain quotidien" de Liège, la visite de la magnifique expo de la Biennale de la photo au Mamac et promenade dans le parc de la Boverie qui l'entoure, tout cela sous un soleil radieux...le bonheur:-)