dimanche 2 septembre 2012

Solaneko, une sympathique cantine japonaise à Toulouse




Pour m'attirer de l'autre côté de la Garonne, il fallait au moins la promesse d'un déjeuner japonais aussi savoureux que bon marché. Pari tenu pour le Solaneko, une cantine/salon de thé doublée d'une épicerie bio. A mon arrivée, pourtant, j'ai été un peu désarçonnée par la déco pas du tout asiatique. Le mobilier comme la vaisselle dépareillée semblent plutôt avoir été chinés dans des brocantes bien de chez nous. Pas de quoi s'exciter avec l'appareil photo. Mais les plats qui n'ont pas tardé à apparaître sur notre table (apportés par un serveur à peu près aussi japonais que moi) ont largement compensé cette petite déception...

Le midi, le Solaneko propose habituellement un menu unique; ce jour-là, pourtant, les clients avaient le choix entre porc aux prunes salées, beignets de poulet et maquereau mariné. Chouchou et Nekkonezumi ont opté pour le premier et moi pour les seconds. Ils sont arrivés avec le même accompagnement: un bol de soupe miso, un autre de riz complet, des aubergines et des courgettes légèrement vinaigrées, des haricots verts recouverts d'une sorte de chapelure et une petite salade laitue/radis. Tout était absolument savoureux, avec dans les deux plats une viande tendre et parfumée, et proposé dans la quantité juste suffisante pour caler l'estomac sans le bourrer.

En dessert, Chouchou a pris deux boules de glace (thé vert et sésame noir), tandis que Nekkonezumi et moi partagions un morceau de cake au thé vert et au chocolat blanc et un autre de cheesecake au thé vert garanti sans speculoos! J'ai préféré le premier et elle le second; en vérité, les deux étaient excellents, à la fois subtils et goûtus. L'addition s'est, elle aussi, révélée légère à souhait: 12€ par personne pour le menu avec dessert (mais sans boisson). Seul petit bémol: la maison n'accepte pas les cartes bleues. 

9, rue Réclusane
31300 Toulouse
du mardi au samedi, de 11h à 19h
Réservation fortement conseillée!

5 commentaires:

Tasha a dit…

Et hop! Une nouvelle adresse pour mon prochain passage à Toulouse (pour le festival du polar!)... Cet été, j'ai été déçue de trouver porte close à l'un des restos japonais que tu recommandais, vacances obligent, mais je me suis consolée avec un délicieux thaï et un non moins délicieux coréen. Merci pour ce billet!

ARMALITE a dit…

Tasha, tu parles du Moitchiya? Figure-toi que c'est là que je voulais aller manger vendredi, à la base, et que je me suis rabattue sur le Solaneko uniquement parce qu'ils étaient toujours fermés! Un mal pour un bien, au final, car cela m'a permis de faire une autre découverte :-)

Tasha a dit…

Oui, c'est celui-là! Et tu as raison, ça fait une découverte supplémentaire!

My Little Discoveries a dit…

Je viens d'emménager à deux pas de cette cantine japonaise et ton billet me donne envie d'aller y faire un tour, merci! ;o)

ARMALITE a dit…

Veinarde! :-)